AU CŒUR DU SOUS-CONTINENT INDIEN Cette émission a été diffusée la première fois en janvier 2013

Lectures

Géopolitique de l'Inde - Le rêve brisé de l'unité
Olivier Guillard
PUF - Coll. Major
05/2012

Quatrième de couverture

Doit-on parler d'une seule Inde ou de plusieurs ? Evoque-t-on le même pays lorsqu'il est question des high-tech cities de Bangalore et Hyderabad, de la vigoureuse croissance économique de la "plus grande démocratie du monde", de la magie colorée de Bollywood ? Pense-t-on à la même Inde lorsque l'on se penche sur la permanence de l'extrême pauvreté, des tensions intercommunautaires, d'une insurrection maoïste en expansion et d'une kyrielle de mouvements séparatistes agitant le Nord-Est ? Incredible lndia, c'est tout cela à la fois, le brillant et l'attirant, l'ambitieux et le performant, mais aussi un immense chantier à peine entamé.

Accommoder ces deux Indes si proches et si lointaines dans une seule matrice, tel est le défi lancé à ce titan débonnaire que d'aucuns rêvent à terme – un peu hâtivement sans doute – en rival stratégique de la Chine.

 

Inde, l'envers de la puissance - Inégalités et révoltes
Christophe Jaffrelot
CNRS (Broché)
11/2012

Note de l’éditeur

La spectaculaire montée en puissance de l’Inde fait désormais de ce pays-continent un acteur de poids de l’économie mondiale. Son dynamisme remarquable ne permet pas cependant à l’Inde de sortir totalement du sous-développement : sa croissance ne s’accompagne pas d’un progrès équitablement bénéfique pour l’ensemble de la société indienne. Alors que la libéralisation économique a permis à l’élite urbaine de s’enrichir rapidement, le nombre des laissés pour compte n’a pas pour autant diminué dans les campagnes. Ce creusement des inégalités – à la fois sociales et géographiques – est l’un des facteurs des fragilités inquiétantes qui pèsent sur l’avenir du pays.

Il est, par exemple, la cause de l’essor d’une guérilla maoïste particulièrement active qui constitue la menace la plus importante pour la sécurité intérieure du pays. Dans cet essai percutant, l’auteur, spécialiste reconnu de l’Inde et de ses castes, met en évidence les causes et les conséquences d’un déséquilibre économique qui menace la prospérité de la « plus grande démocratie du monde ».

Atlas historique de l'Inde - Du VIe siècle av. J-C au XXIe siècle
Arundhati Virmani avec une préface de Sanjay Subrahmanyam
Autrement
10/2012

Présentation de l’éditeur

Terre d'ancienne civilisation, l'Inde n'a jamais cessé de fasciner. Alexandre le Grand y trouva la sagesse, les Portugais les épices, les pacifistes du XXe siècle la non-violence... Il s'agit dans cet Atlas unique de présenter la constitution, sur la très longue durée, de ce vaste espace politique et culturel qui est aujourd'hui la plus grande démocratie du monde. Les 3 000 ans d'histoire de l'Inde, loin d'être un long fleuve tranquille, sont une succession d'empires puissants et de faillites retentissantes.

L'empereur bouddhiste Ashoka qui renonce à la guerre, le Grand Moghol qui fait construire le Taj Mahal pour son épouse disparue, Gandhi qui refuse la résistance armée pour gagner l'indépendance contre le colonisateur britannique... Autant d'héritages que cet atlas entend décrire et situer, et qui permettent de comprendre les forces et les freins de son développement actuel. En outre, la plus grande démocratie du monde n'est pas un monde immobile.

Si elle s'ancre entre l'Indus et le Gange depuis les temps védiques, quelque mille ans avant notre ère, ses limites n'ont cessé de se déplacer, son territoire de se fragmenter et de se recomposer. Convoitée par les Grecs, envahie par les peuples d'Asie centrale, en partie soumise par des souverains musulmans à partir de l'an 1000, disputée entre Français et Anglais avant de devenir le fleuron de l'empire britannique, l'Inde est un pays ouvert, doté d'une étonnante capacité à transformer les éléments extérieurs en marques distinctives.

Cet Atlas propose pour la première fois en français une vision d'ensemble de cette très longue histoire, où les innovations successives n'ont pas éliminé les plus anciennes traditions.

 

New Delhi et le monde - Une puissance émergente entre Realpolitik et Soft Power
Christophe Jaffrelot, Jean-Luc Racine, Nicolas Blarel, Laurent Gayer
Autrement
10/2008

Présentation de l'éditeur

Un demi-siècle après le règne flamboyant de Nehru, l'Inde est de retour sur la scène internationale. Les successeurs immédiats de Nehru avaient été contraints de se concentrer sur leur région – l'Asie du Sud –, théâtre de tant de guerres au cours des années 1960-1980. Si la vision du monde de Nehru était plutôt globale et idéaliste, celle de sa fille et de son petit-fils se révéla donc plutôt régionale et réaliste.

Depuis les années 1990, l'Inde est travaillée par une nouvelle volonté de puissance. Elle est devenue une puissance nucléaire de fait et a accru sa force de frappe militaire dans l'océan Indien. Avec Manmohan Singh, elle poursuit une stratégie pragmatique, entre soft power et realpolitik, visant à faire de ce pays-continent un acteur majeur du monde global. Rassemblant certains des meilleurs spécialistes de l'Inde, cet ouvrage synthétique nous livre une analyse magistrale de la politique étrangère indienne et des relations que l'Union indienne entretient avec le reste du monde depuis soixante ans.