BERLIN (2/2) : CAPITALE INACHEVÉE ? Cette émission a été diffusée la première fois en février 2014

Lectures

Regards croisés. Métropoles européennes : Berlin, Londres, Madrid, Milan, Paris, la Randstad

Éditions Atelier parisien d'urbanisme. Collection Paris Projet N° 38
11/2008

À propos de l'ouvrage
Au travers d’analyses thématiques, conduites par des experts reconnus et l’l'Atelier parisien d'urbanisme (Apur), cette recherche constitue une source importante de références. Au-delà des différences institutionnelles, elle montre des convergences. Elle souligne l’exemplarité de certaines démarches afin de nourrir les débats franciliens. Des séries de cartes et de chiffres permettent d’appuyer ces comparaisons et de les resituer dans leur contexte.La publication étant épuisée, le texte est librement téléchargeable sur le site de l'Apur.

Bauhaus
Jeannine Fiedler, Peter Feierabend
Éditions HF ULLMANN
08/2013

À propos de l'ouvrage
« Cautionnement absolu de l'environnement vivant des machines et des véhicules. Arrangement organique des choses selon leur propre loi liée au présent, sans embellissements romantiques et sans kitsch. Utiliser seulement des formes et des couleurs de base typiques, compréhensibles par tous. Simplicité et sobriété dans les divers usages de l'espace, du matériau, du temps et de l'argent. » D'après Walter Gropius, 1926.
Le Staatliches Bauhaus, institut des arts et des métiers fondé par Walter Gropius en 1919, fut le lieu de réflexion et d'expression de ce qui devait définir une nouvelle modernité dans les arts plastiques, scéniques et architecturaux. Le pouvoir nazi ferma l'école en 1933, et nombres de professeurs, membres et élèves s'exilèrent. Cette avant-garde devait définir en architecture notamment, le style international. On retiendra les noms de Hannes Meyer et de Mies Van der Roh,e mais aussi ceux des artistes László Moholy-Nagy, Piet Mondrian, Paul Klee ou encore Wassily Kandinsky.
Le Metropolitan Museum of Art propose un site documenté, chronologique et illustré à ce propos.
Concernant le livre, l'éditeur en propose une présentation plus large.

À propos des auteurs
• Jeannine Fiedler est historienne de l'art et critique. Elle fut conservatrice invitée du Bauhaus-Archiv à Berlin, de 1986 à 1990.
Peter Feierabend est un créateur de livres réputé.

Il court, il court le Bauhaus
Tom Wolfe, traduction de Claudia Ancelot
Éditions Les Belles Lettres. Collection Le goût des idées
09/2012

Présentation de l’éditeur
Parce que la beauté est inséparable d’un certain art de vivre, Tom Wolfe s’attaque avec une férocité tonique à cette nouvelle scolastique, dénonçant ses dévots, ses clercs et ses dieux.

À propos de l’auteur
Fondateur du "nouveau journalisme" dans les années 1960-1970, auteur d'une quinzaine de livres dont le Bûcher des vanités(succès planétaire avec une nouvelle traduction chez Robert Laffont en 2007), Tom Wolfe est l'un des "grands" de la littérature contemporaine.

Allemagne d'aujourd'hui. Hors-série. Berlin : lieux, traces, frontières - La photographie à l'épreuve des transformations sociales
Tristan Siegmann. Avec les textes de Jean-Louis Georget, Guillaume Robin, Jay Rowell, Bénédicte Zimmermann et une préface de Jérôme Vaillant
Éditions Les Presses universitaires du Septentrion
06/2013

À propos de l'ouvrage
La revue Allemagne d’aujourd’hui doit à Tristan Siegmann la série de photographies qui illustrent sa couverture depuis son numéro 181 (2007). Ce hors-série est consacré à Berln, à la modernisation de la ville, à la restauration de ses bâtiments et à l’évocation du passé.
Les Presses universitaires du Septentrion, qui réunissent six universités de la Région Nord-Pas de Calais , proposent la description complète de la revue.
Allemagne d'aujourd'hui, éditée depuis 1966 par l’Association pour la connaissance de l’Allemagne d’aujourd’hui (ACAA), est une qui revue traite des grands problèmes politiques, économiques, sociaux et culturels de l'Allemagne contemporaine, de sa dimension historique et sa place dans le monde.

À propos de l’auteur
Pour découvrir les travaux de Tristan Siegmann, le site officiel du photographe : http://www.tristansiegmann.com/

Berlin, l'effacement des traces
Avec la contribution de Sonia Combe, Thierry Dufrêne, Régine Robin avec les photographies de Jean-Claude Mouton.
Editions Fage / Coédité par le Musée d'histoire contemporaine, Paris
10/2009

Présentation de l’éditeur
À l'occasion du vingtième anniversaire de la chute du mur de Berlin, le Musée d'histoire contemporaine et la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine ont présenté, à partir de créations artistiques, les procédures de destruction de Berlin, capitale de la RDA, et leurs inscriptions dans un paysage urbain reconstruit d'où émerge les traces du passé, malgré les procédures d'effacement mises en œuvre. Il s'agit donc dans cet ouvrage de rendre visible l'ambivalence entre oubli et mémoire, entre effacement et muséification, désir de détruire et de construire.
Le dossier de presse est encore accessible sur le site de la BDIC.
Le livre est présenté sur le site de l'éditeur Fage.

À propos de l’auteur
Nicolas Delalande, diplômé de l’IEP de Paris, agrégé d’histoire et chargé de recherche au Centre d’histoire de Sciences Po est rédacteur en chef du site La vie des Idées. Il s'entretient avec l'historienne Sonia Combe pour comprendre les choix qui ont permis la mise en place de cette exposition qui eut lieu du 21 octobre au 31 décembre 2009 au Musée d'Histoire contemporaine.

De la République de Weimar à l'unification allemande. Mémoires d'un président
Richard von Weizsäcker
Éditions du Rocher
09/2000

À propos de l'ouvrage
Témoin de premier plan, Richard von Weizsäcker verra enfin aboutir les efforts de toute une vie avec la chute du mur de Berlin et l'unification de son pays. Il livre dans ces mémoires un témoignage unique sur l'histoire de l'Allemagne et de l'Europe du XXe siècle.

À propos de l’auteur
Président de la RFA de 1984 à 1994, Richard von Weizsäcker restera dans les livres d'histoire comme le président de la réunification. Il fut aussi le premier homme d'État allemand à reconnaître officiellement la "responsabilité morale" de son peuple dans l'Holocauste, à l'occasion d'un célèbre discours prononcé le 8 mai 1985 lors du quarantième anniversaire de la fin de la guerre. La transcription du discours a été traduite en anglais. Le discours, édité en 33 tours, est proposé ici à l'écoute.
La biographie officielle de Richard von Weizsäcker est sur le site de la Présidence fédérale d'Allemagne.

La nuit où le Mur est tombé
Ouvrage colelctif, traduit de l'allemand par Marie Hermann.
Éditions Inculte. Collection "Documents"
11/2009

À propos de l'ouvrage
«... les souvenirs individuels attachés à ce jour menacent de se laisser emporter dans le tourbillon des images télévisées historiques à notre disposition. C’est la raison pour laquelle on devrait attacher de l’importance à ces retours en arrière, qui convainquent précisément par leur polyphonie, et tout en se souvenant, tout en lisant, franchir encore et toujours la frontière, et voir tomber le Mur. » (Felicitas von Lovenberg, Frankfurter Allgemeine Zeitung)
Le 9 novembre 1989 est entré dans les livres d’histoire : l’annonce faite par erreur par le gouvernement de RDA selon laquelle les voyages à l’Ouest seraient dorénavant autorisés, a immédiatement donné lieu à une ruée vers le Mur, à laquelle les soldats qui le défendaient n’ont pas pu s’opposer. Au bout de vingt-huit ans, le rideau de fer s’ouvrait. Qui ne dormait pas, cette nuit-là, a fait la fête dans les rues de Berlin.
Dix-sept auteurs de l’Est et de l’Ouest passent en revue cette nuit historique. Dans des textes très personnels, qui ont été écrits pour ce livre, ils racontent ce qu’ils ont vécu, ce qu’ils ont ressenti et le souvenir qu’ils en ont aujourd’hui. Un document unique, pour les 20 ans de la chute du Mur.

Les auteurs
Les auteurs, dont la plupart ont déjà été traduits en France, sont Jürgen Becker, Marcel Beyer, Volker Braun, Annett Gröschner, Durs Grünbein, Kerstin Hensel, Reinhard Jirgl, Detlef Kuhlbrodt, Katja Lange-Müller, Michael Lentz, Robert Menasse, Emine Sevgi Özdamar, Thomas Rosenlöcher, Kathrin Schmidt, Uwe Tellkamp, Hans-Ulrich Treichel et Richard Wagner. La postface est de Renatus Deckert.

L'éditeur
es éditions Inculte sont nées en 2004 autour d’un collectif d’écrivains, traducteurs et philosophes, qui se sont regroupés afin d’éditer la revue Inculte. Ont été créés ensuite plusieurs collections et deux revues : Multitudes (dont le n° 52 est consacré aux "Territoires et communautés apprenantes") et la version française de Believer (née en mars 2003 à San Francisco), diffusées chez Actes Sud.

Berlin - Quoi de neuf depuis la chute du Mur ?
Claire Laborey avec les photographies de Detlef Baltrock Note
Éditions Autrement
10/2009

Présentation de l’éditeur
1989. Les coups de pioches répondent au violoncelle de Rostropovitch. Une marée humaine déferle sur la porte de Brandebourg. Ces images de liesse gravées dans les mémoires échafaudent aussitôt un mythe : Berlin est la ville de tous les possibles. Que reste-t-il, vingt ans plus tard, de cette effervescence ? Ville-chantier, en constant renouvellement, elle a sollicité les plus grands architectes. Ville-mosaïque, parsemée de forêts et de friches, elle cherche ses contours. Ville à fleur de présent, elle hésite entre commémorations hésitantes et abrupts refoulements de son histoire. Berlin fuyante et complexe. Ville de l'entre-deux, du provisoire. Seuls les Berlinois pouvaient en parler. Vingt d'entre eux témoignent dans ce livre. Stars de l'électro, du cinéma ou du théâtre y côtoient architectes, militants ou migrants. Ils brossent le portrait de la ville telle qu'elle est, avec ses tensions, ses contradictions. Berlin invite à ce qu'on se risque aux tentatives, essais, initiatives inventives et idéalistes, communautaires ou solidaires. La normalisation de la ville-vitrine n'est peut-être pas pour demain.

À propos de l’auteur
Claire Laborey est journaliste et réalisatrice de documentaires qu'ARTE a déjà diffusés, dont la récente série À l'école du théâtre.

Post-Wall Berlin: borders, space and identity
Janet Ward
Éditions Palgrave Macmillian
05/2011

À propos de l'ouvrage
Rédigé par l'historienne de la culture visuelle urbaine, Janet Ward, le livre montre comment la capitale allemande réunifiée, dans sa tentative de surmonter l'héritage de la division de la guerre froide, a fait face à beaucoup de nouvelles frontières et de limites aux niveaux social, économique, architectural et infrastructurel.
Un compte-rendu en anglais, initialement paru dans le German Historical Institute London Bulletin, est disponible sur le site Recensio, plateforme plurilingue de recensions d'ouvrages pour la recherche historique européenne.
Descriptf complet et "Print on Demand" sur le site de l'éditeur Palgrave Macmillian.

À propos de l’auteur
Janet Ward est professeur associée au département Histoire du College of Liberal Arts (University of Nevada, Las Vegas), spécialisé dans l'étude comparative de la destruction et de la reconstruction urbaine. Elle a publié un large éventail de travaux interdisciplinaires dans les collections et revues édités, tels que New German Critique, Journal of Visual Culture, Screen and History and Technology.

Mes Berlin - 1945-2013
Edgar Morin
Éditions Cherche-Midi
10/2013

Présentation de l’éditeur
Ce livre décrit les expériences et les rencontres incroyables d'Edgar Morin dans Berlin, d'abord dans la ville morte de l'été 1945, ensuite au cours de séjours successifs dans les années 1946, 1950, 1990, 2012 et 2013. Il assiste à la scission d'une ville en deux parties, puis, à partir de chacune d'elles, à la naissance de deux métropoles juxtaposées et opposées relevant de deux systèmes solaires étrangers et ennemis, dont naissent deux nations qui semblent stabilisées à jamais, la RDA et la RFA.
Enfin, après la chute du Mur, un nouveau Berlin en métamorphose ininterrompue.
Voici le récit personnel, subjectif et objectif, de près de soixante-dix ans d'ébranlements et de transformations formidables dans la ville où se sont joués, à diverses reprises, le sort de l'Europe et celui du monde.

À propos de l’auteur
Né à Paris le 8 juillet 1921, Edgar Nahoum a gardé le nom de Morin, pseudonyme utilisé lorsqu'il entra dans la résistance en 1942. Sociologue et philosophe, Il entre au CNRS en 1950. Il s’intéresse très tôt aux pratiques culturelles et conduit différentes études pluridisciplinaires qui vont lui permettre de formaliser en 1969 la "pensée complexe". Ce concept pour lequel il est mondialement connu met l’accent sur la complémentarité de chacun des domaines de la pensée et l’importance de la transdisciplinarité. Nombreuses sont les vidéos de ses conférences ou cours sur des sujets comme "Penser la nature"ou encore "La barbarie européenne". Son site officiel est étonnamment en espagnol.

Berlin : histoire de l´urbanisme et enjeux contemporains des politiques urbaines
Sous la direction de Denis Bocquet , avec notamment Hélène Bernard
Éditions Profession Banlieue
04/2007

À propos de l'ouvrage et de l'auteur
Les travaux et ouvrages de Denis Bocquet portent d'une part sur l'histoire de l'urbanisme en Europe et en Méditerranée, et d'autre part sur les villes contemporaines d'Europe, de Méditerranée et d'Asie du Sud-Est : Singapour, Berlin, Dresde, Grand Paris, Rome. L'auteur, historien, est aussi chercheur au LATTS, le Laboratoire des techniquess, territoires et sociétés, fondé en 1985 par Henri Coing, Gabriel Dupuy et Pierre Veltz, en collaboration entre l’Ecole nationale des ponts et chaussées (ENPC) et l’Institut d’urbanisme de Paris de l’Université Paris XII. Les systèmes territoriaux, les réseaux et services urbains, l’action publique locale, l’aménagement, les risques ; les organisations publiques et privées, le travail, l’innovation sociotechnique, les changements organisationnels... sont ses domaines de recherche et de publication. Le site propose en ligne le téléchargement gratuit de certaines versions des textes de leurs chercheurs.

 

Berlin. Un urbanisme participatif
Hélène Bernard avec Denis BOCQUET, Cornelia CREMER, Christiane DROSTE, Cornelia POCZKA, Hervé VIEILLARD-BARON.
Éditions Profession Banlieue
05/2007

À propos de l'ouvrage
Avec le programme "Ville sociale" l’expérience berlinoise de développement local est particulièrement prolifique, et la volonté y est forte de conduire le développement des quartiers dans toutes ses dimensions humaines et sociales : rendre les habitants acteurs, les associer au processus décisionnel et considérer leur expertise d’usage.
Le livre reprend entre autre contributions le texte Berlin : histoire de l´urbanisme et enjeux contemporains des politiques urbaines.

À propos de l’auteur
Hélène Bernard est architecte. Elle collabore aussi à l'Agence d’urbanisme et de développement intercommunal de l’agglomération rennaise (Audiar). Tous les détails sur le site Profession Banlieue.

Agenda

Emil Nolde
Städel Museum - Frankfurt am Main Commissaire : Dr. Felix Krämer (Städel Museum)
Du 5 mars au 15 juin 2014

Le Städel Museum rend hommage à Emil Nolde (1867-1956), l’un des grands de l’expressionnisme en quelque 150 œuvres de toutes ses époques.

Des premiers paysages suisses aux portraits, en passant par les tableaux marqués par l’art primitif, c'est la plus grande rétrospective depuis 25 ans.

C'est la Medizinisch-demographische Deutsch-Neuguinea-Expedition, l'expédition scientifique allemande en Nouvelle-Guinée qu'il accompagna en 1913

http://de.wikipedia.org/wiki/Medizinisch-demographische_Deutsch-Neuguinea-Expedition

) et qui prolongeait un long périple qui l'emmena, lui et sa femme Ada, de la Sibérie au Japon, devait développait son goût et son talent pour le primitivisme coloré.

http://www.espritsnomades.com/artsplastiques/nolde/nolde.html

- et aussi lui faire découvrir les méfaits du colonialisme. À son retour, Il se retirera dès le début de la "Grande guerre" à Seebüll, à la frontière danoise.

http://neukirchen-nordfriesland.de/

En 1935, il adhère au parti nazi. Cependant en 1941, il est sommé de ne plus peindre, est exclu de l'Académie berlinoise des arts et ses toiles sont confisquées. Il sera exposé comme représentant de "l'art dégénéré" (Entartete Kunst

http://de.metapedia.org/wiki/Entartete_Kunst_(Ausstellung)

) par le régime nazi qui prônait l"Art Héroïque".

http://spkkunstbibliothek-cdm.gbv.de/cdm4/browse.php?CISOROOT=%2Fgdk

Il se retire une nouvelle fois à Seebüll et se consacre aux aquarelles qu'il appelle Ungemalte Bilder, des "tableaux non-peints qu'il reprendra pour certains en grand format et à l'huile après la guerre. Elles sont ici exposées.

Pour en savoir plus : http://www.staedelmuseum.de

Vous pouvez aussi consulter les sites de la maison, fondation et musée Emil Nolde à Seebüll et du Musée Nolde à Berlin.

http://www.nolde-stiftung.de/

L'expressionnisme, concept utilisé en 1908 par le critique d'art Wilhelm Worringer, concerne les artistes du 20ème siècle, quand bien même quelques spécialistes le rattache à Matthias Grünewald (autour de 1470 -1528) et à El Greco (1541-1614).

Il est inauguré par "Le Cri" de Edvard Munch ou encore dans les oeuvres tardives de Van Gogh. Artistes, Photographes et cinéastes en exploreront toutes les facettes.

Dans l'attente de la visite de l'exposition consacrée à Emil Nolde, le Moma, qui conserve quelques 3200 oeuvres, consacre un site d'exposition virtuelle à l'expressionnisme allemand.

http://www.moma.org/explore/collection/ge/index