DÉMOGRAPHIE ALLEMANDE Cette émission a été diffusée la première fois en mars 2013

Lectures

La Démographie
Jean-Claude Chesnais
Puf - Collection Que sais je ?
11/2010 (7e édition)

Quatrième de couverture

Le mot "démographie" est apparu pour la première fois en 1855 sous la plume de Guillard. "La démographie", écrivait-il, "est l'histoire naturelle et sociale de l'espèce humaine".

En nous renseignant sur les caractéristiques de la population d'un territoire donné, elle perpétue la grande tradition de l'arithmétique politique, et l'éclairage qu'elle apporte constitue un guide indispensable pour l'action des pouvoirs publics. On ne peut donc, en aucun cas, la réduire à une comptabilité abstraite, puisqu'elle repose sur la vie et la mort des hommes.

L'objectif de cet ouvrage consiste à présenter les principaux acquis, outils et lois de la démographie, et d'introduire aux grands débats que suscitent les changements de la population.

À propos de l’auteur

Jean-Claude Chesnais est directeur de recherche à l'Ined. Il est co-éditeur de La population du monde : géants démographiques et enjeux internationaux (INED/PUF, 2002).

L'auteur a donné une conférence – disponible en vidéo sur le site de l'enseignement supérieur, Canal U – intitulée Les courants migratoires vers l'Europe.

Atlas géodémographique commenté
Gérard-François Dumont, Alain Dalbavi
Population & Avenir - n°701 bis
01/2011

Présentation de l’éditeur

L'atlas géodémographique commenté propose l'essentiel de la géodémographie actuelle, soit dix-sept cartes commentées.

- Cinq cartes concernant la France portent sur la France métropolitaine à l'échelle de ses départements, car les Dom, qui font partie de l'Union européenne, sont traités avec les cartes de l'Europe et les Tom dans les planisphères.

- Cinq cartes concernant l'Europe sont proposées à l'échelle des régions.

- Sept planisphères s'intéressent non aux États mais aux pays, ce qui permet par exemple de souligner les différences démographiques entre la France métropolitaine et la Guyane. Il en résulte que l'analyse porte sur 207 pays, alors que l'Onu compte 192 États.

Précisément, les planisphères détaillent cinquante-six pays africains, quarante américains, cinquante asiatiques, quarante-quatre européens et dix-sept océaniens.

Le site de Population & Avenir : www.population-demographie.org est en berne malgré une récente mise à jour.

Cet Atlas, rare en librairie, à part sur La GéoGraphie, se trouve plutôt en bibliothèque.

À propos des auteurs

Sylvain Kahn, dans son émission Planète terre, interrogeait l'auteur Gérard-François Dumont sur le thème L'Europe mise en cartes : la fécondité, le migrant et le vieillissement.

Les pages du professeur Gérard-François Dumont sur le site universitaire de la Sorbonne proposent quelques études éclairantes.

Les enjeux démographiques en France et en Allemagne : réalités et conséquences
Serge Gouazé, Anne Salles, Cécile Prat-Erkert
Presses universitaires du Septentrion
02/2011

Présentation de l’éditeur

L'évolution démographique place l'Europe devant des défis majeurs. Vieillissement démographique et allongement de la vie compromettent le fonctionnement des mécanismes de redistribution : une population active qui diminue signifie un recul des cotisations sociales, alors que le volume des retraites et les dépenses de santé augmentent.

A côté de cela, l'Europe occidentale vit, depuis l'unité allemande, un afflux d'immigrés sans précédent. Depuis 2000, l'Europe des Quinze affiche un solde migratoire de plus de 1,5 million de personnes par an.

Cette évolution, concurremment avec des phénomènes de recul de la solidarité et la montée de l'individualisme, remet en question la pérennité des régimes sociaux.

Suffit-il dans ce contexte de réformer les politiques familiales ou faut-il renforcer l'immigration ? Mais qu'en est-il alors de l'intégration ? Et quelles conséquences ces changements ont-ils sur l'urbanisme, la vie sociale et politique ?

À partir des situations contrastées de la France et de l'Allemagne, ce sont les questions auxquelles le présent ouvrage se propose de répondre.

Le site des Clionautes propose la lecture attentive du livre par Nathalie Quillien.

 

7 milliards d'hommes
Sous la direction de Patrice Merlot
La Documentation Française - Collection Problèmes économiques  - N° 3046
20/06/2012

Présentation de l’éditeur

En 2011, la population mondiale a, selon l’Organisation des Nations unies (ONU), franchi le seuil des 7 milliards d’habitants. Celle-ci devrait continuer de croître dans les prochaines années mais à un rythme moins rapide, la transition démographique étant désormais quasiment terminée.

Le nombre des naissances est en effet aujourd’hui, dans les pays développés, à peu près égal au nombre des décès, la fécondité moyenne y est de deux enfants par femme et l’espérance de vie atteint 70 ans, en moyenne.

Quant aux pays en développement (PED), ils sont engagés dans ce processus, et certains d’entre eux l’ont même achevé. La population mondiale devrait ainsi, vers la fin du siècle, atteindre le seuil de 10 milliards d’habitants et s’y stabiliser.

 

De la famille à l'entourage
Catherine Bonvalet, Eva Lelièvre
Ined - Grandes enquêtes
2012

Présentation par l'éditeur

Avec les séparations, les recompositions familiales, les nouveaux modes de cohabitation, le territoire de la famille ne se limite plus au logement.

La famille plurielle évolue dès lors dans un espace à géographie variable, qu'il importe de saisir pour mieux comprendre la dynamique des liens d'affinités tissés au cours du temps. Parce que les contours de la famille sont devenus plus flous, parce que l'inscription spatiale des individus est désormais multiple, il fallait tenir compte des relations interpersonnelles construites tout au long d'une vie et des lieux dans lesquels elles se déploient. En réponse à ces objectifs, le concept d'entourage s'est imposé, mieux à même de rendre compte de cette nouvelle réalité familiale. L'analyse conjointe des questions familiales et résidentielles, replacées dans le contexte historique et dans un cadre intergénérationnel, offre un autre regard sur la famille et le logement et une lecture inédite des évolutions urbaines et familiales de notre époque.

L'ouvrage constitue une synthèse des recherches menées à partir de l'enquête « Biographies et entourage » conduite par l'Ined en 2001 auprès d'un échantillon représentatif de 3 000 Franciliens nés entre 1930 et 1950, offrant une analyse des trajectoires familiales, résidentielles et professionnelles des femmes et hommes du XXe siècle, resitués dans le temps long des générations et dans le contexte historique dans lequel elles se sont déroulées. Il rassemble des textes publiés de 1995 à 2009 et des textes inédits, offrant au lecteur un bilan conséquent de ces recherches.

Population n° 3
Nombreuses contributions
Volume 67 - Ined
2012

Sommaire des articles

« Mesurer les discriminations selon l'apparence : une analyse des contrôles d'identité à Paris » - Fabien Jobard, René Lévy, John Lamberth, Sophie Névanen

« De la sexualité au couple. L'espace des rencontres amoureuses pendant la jeunesse » - Michel Bozon, Wilfried Rault

« L'entourage familial pendant l'enfance et l'adolescence, entre faits et perceptions ». Une analyse rétrospective des parcours de vie des Franciliens des générations 1930-1950 - Valérie Golaz, Éva Lelièvre

« Mesurer la migration internationale par enquête : leçons de l'exemple espagnol » - Mónica Martí, Carmen Ródenas

Note de recherche : « Les dispenses de bans. Une source pour la démographie historique et l'histoire sociale » - Rosa Congost, Josep Portell, Enric Saguer, Albert Serramontmany

Bibliographie critique : « Démographie historique et histoire des population ».

 

Une communauté allemande au Brésil. De l'immigration aux contacts culturels - XIXe - XXe siècle.
Sergio Odilon Nadalin, Alain Bideau
Collection Classiques de l'économie et de la population
2011

Présentation de l’Ined

Cet ouvrage retrace l'histoire d'une communauté d'immigrants et de ses descendants venus s'installer au Brésil, dans la province du Parana et, plus précisément dans la ville de Curitiba. Son fil conducteur consiste à montrer comment, sous un angle bien particulier, s'est réalisé le processus en vertu duquel des immigrants allemands et leurs descendants – aussi bien les pionniers que ceux qui sont venus par la suite, en un flux continu, organisés autour d'une profession de foi et d'une paroisse – sont graduellement devenus « Brésiliens ».

À compter d'un certain point, ses membres fusionnèrent en une identité ethnique constamment reconstruite autour de traits culturels qui évoluèrent au fil du temps, transmis par les diverses générations.

Loin de chez moi… mais jusqu'où ?
Pinar Selek
La petite ixe
03/2012

Présentation de l’éditeur

« Si on me demande où j’en suis, je réponds que je tiens bon la barre, que j’ai appris à jouer avec ces vents qui m’ont d’abord déroutée. Mais que je ne peux pas mettre le cap sur le lieu dont je parle, le pays qui me manque. »

Loin de chez moi… mais jusqu’où ? dit la douleur de l’exil non choisi et, au-delà, l’espérance et le courage d’une femme libre qui a fait siens ces mots de Virginia Woolf : « Mon pays à moi, femme, c’est le monde entier. »

Pinar Selek s’est entraînée dès l’enfance à repousser les murs des espaces, réels et imaginaires, qu’elle habitait.

Tout en nuances poétiques, son récit explore les tensions entre la nostalgie pour là-bas et l’attirance pour l’ailleurs. Il évoque la familiarité rassurante de la langue et des choses avec lesquelles on a grandi, l’audace qui pousse à se risquer toujours plus loin sur les chemins, et le désarroi devant l’inconnu, après l’arrachement brutal aux êtres et aux lieux. La beauté des rencontres, aussi, et le plaisir pris à tisser des liens dans les marges immenses qui se jouent des frontières.

À propos de l’auteur

Pinar Selek est écrivain et sociologue. Féministe engagée, antimilitariste, mobilisée dans les actions pour la paix, elle travaille sur les thématiques de la marginalisation et de l’exclusion. Persécutée par le pouvoir judiciaire, elle a dû quitter son pays, la Turquie, et vit en exil depuis 2009.

Acquittée à trois reprises des charges dont elle était inculpée, Pinar Selek est à nouveau assignée en justice le 7 mars 2012, car la Cour de cassation a pour la quatrième fois fait appel du dernier jugement prononcé.

L'historien de la Turquie Étienne Copeaux fait une présentation claire et complète de la situation sur le site GIT France, branche française du Groupe de travail international (GIT), et « Liberté de recherche et d’enseignement en Turquie » est une initiative internationale d’universitaires, de chercheurs, d’étudiants, de traducteurs et d’éditeurs née à Paris le 21 novembre 2011.

Un collectif de solidarité s'est par ailleurs constitué en France, pays d'accueil de Pinar Selek.