DES DRAPEAUX SOUS LA MER ? Cette émission a été diffusée la première fois en mai 2008

Lectures

Atlas des pôles : régions polaires : questions sur un avenir incertain
Eric Canobbio, Aurélie Boissière
Autrement/CNDP Atlas-monde
2007

Bilan environnemental et géostratégique des régions arctique et antarctique. Décrit leurs richesses naturelles, la situation des peuple premiers en Arctique, les débats sur la maîtrise des eaux et des ressources arctiques, le statut du continent antarctique, etc.

Géopolitique et géostratégie des mers et des océans
sous la direction de Florent Breuil
Diplomatie hors-série n°4
08/2007

« Pour la plupart des hommes, groupés en populations pressées dans ces continents qui s’étendent à peine sur le quart de la surface du globe, les mers ne sont guère autre chose qu’une sorte de chaos sans limite et sans fond. Et pourtant, si l’influence de l’Océan dans l’économie générale du globe n’est point étudiée avec le même soin que l’action des rivières qui coulent dans les plaines et des sources qui jaillissent dans les creux des collines, cette influence n’en est pas moins de premier ordre, et c’est d’elle que dépendent les principaux phénomènes de la vie planétaire. « L’eau est ce qu’il y a de plus grand ! » s’écriait Pindare, dès les origines de la civilisation hellénique… »

Cent trente-cinq ans ont passé depuis cette réflexion du géographe français Élisée Reclus, mais sa vision a gardé toute sa pertinence. Depuis, l’augmentation de la population mondiale a continué sa course sur ce quart d’espaces émergés. Les ressources naturelles s’y sont inexorablement appauvries. Et pourtant, le regard des hommes demeure encore et toujours fixé vers la terre ferme, et lorsqu’ils se mettent à rêver, c’est vers les étoiles que portent leurs espérances. Ainsi, au cours des dernières décennies, trois cents hommes ont été envoyés dans l’espace, douze sur la lune, et seulement deux à la découverte des grands fonds marins… Car si les mers et les océans demeurent sans doute la dernière grande frontière « terrestre » à explorer, les enjeux d’une telle exploration – et des inévitables tentatives d’appropriations qui suivraient – restent encore mal appréciés, voire mal expliqués, alors même qu’ils constitueront sans nul doute l’un des grands défis géopolitiques et géostratégiques de ce XXIe siècle naissant. » Présentation par Alexis Bautzmann, directeur éditorial.

Agenda

La Journée Mondiale des Océans

Le 8 juin 2008
Commission Océanographique Intergouvernementale (COI) de l’UNESCO

Prendre conscience que l’Océan est vital et agir pour sa préservation chacun à son niveau, voilà l’ambition de la Journée Mondiale des Océans, qui sera célébrée le 8 juin 2008 sous l’égide de la Commission Océanographique Intergouvernementale (COI) de l’UNESCO.

La Journée des Océans est une célébration internationale proclamée en 1992 à l’occasion du Sommet de la Terre et des Nations Unies tenu à Rio de Janeiro.

Cet événement a aujourd’hui une grande ampleur dans le domaine de la sensibilisation à la santé des océans et celui d’une meilleure gestion de l'Océan et de ses ressources.

Simultanément sur les 5 continents, les Aquariums, Centres de Sciences, Musées, Associations et Institutions d'éducation à l'environnement marin du RESEAU OCEAN MONDIAL proposent à leur public des festivités pleines d'animations ludiques et d'actions concrètes, pour les petits et les grands.

Ateliers artistiques et pédagogiques, conférences, nettoyage de plages/de ports, films, contes et concours sont organisés sur l'ensemble de la semaine ou du week-end autour du 8 juin.

Des opérations sont prévues sur les cinq continents, aussi bien en France qu'en Mauritanie, Italie, Etats-Unis, Australie ou Danemark.

En 2007, plus de 50 pays des 5 continents ont participé à cet événement à travers des actions éducatives et de terrain.