DES OURS ET DES HOMMES Cette émission a été diffusée la première fois en octobre 2013

Lectures

L'ours. Histoire d'un roi déchu
Michel Pastoureau
Édition Points - Collection "Histoire"
03/2013

Présentation de l'ouvrage
Longtemps en Europe, le roi des animaux ne fut pas le lion mais l’ours, admiré, vénéré, pensé comme un parent de l’homme. Les cultes dont il a fait l’objet plusieurs dizaines de millénaires avant notre ère ont laissé des traces dans l’imaginaire et les mythologies jusqu’au cœur du Moyen Âge chrétien. De bonne heure, l’Église chercha à les éradiquer, effrayée par la force brutale du fauve, et surtout par la croyance selon laquelle il était sexuellement attiré par les jeunes filles.
Michel Pastoureau retrace les différents aspects de cette lutte de l’Église contre l’ours pendant près d’un millénaire : massacres, diabolisation, humiliation et promotion du lion sur le trône animal… Inscrivant l’histoire culturelle de l’ours dans la longue durée, il tente ainsi de cerner ce qui, jusqu’à nos jours, a survécu de son ancienne dignité royale, et retrace l’étonnante transformation d’un fauve en ours en peluche, dernier écho d’une relation passionnelle venue du fond des âges.
Le livre se termine par le chapitre sur l’ours en peluche qui, plus que tout autre, met en valeur la remarquable dimension anthropomorphe de cet animal : de même que l’homme du paléolithique partageait sa caverne avec l’ours, de même l’enfant du XXIe siècle partage son lit avec un ourson, son double, son frère, son Dieu.

Autour du livre : La Buvette des alpages reproduit un entretien avec Michel Pastoureau, édité par Le Nouvel Obs.

À propos de l'auteur
Historien, spécialiste des couleurs, des images, des emblèmes et du bestiaire, Michel Pastoureau est directeur d’études à l’École pratique des hautes études où il occupe, depuis 1982, la chaire d’Histoire de la symbolique occidentale. Il a publié de nombreux ouvrages, particulièrement au Seuil, dont plusieurs ont été traduits dans une trentaine de langues.

Et puis, pour les passionnés d'ours en peluche : http://agdm.jimdo.com

Le cantique de l'ours. Petit plaidoyer pour le frère sauvage de l'homme
Stéphan Carbonnaux
Éditions Transboréal
11/2008

Présentation de l'ouvrage

La collection Petite philosophie du voyage invite Stéphan Carbonnaux, écrivain et naturaliste, à dire sa fascination pour l'ours, ce va-nu-pieds qui est le double sauvage de l'homme ; cet emblème qui symbolise une nature préservée et évoque le paradis perdu des origines, lorsque tous les plantigrades, ursins et humains, vivaient en harmonie.

L'ours qui a vu l'homme
Charlie Buffet
Editions Paulsen
10/2013

Présentation de l'éditeur
Le 21 août 1922, le jeune Norbert Casteret explore la grotte de Montespan en maillot de bain. La flamme de sa bougie éclaire une effigie en argile qui semble tenir un crâne d’ourson entre ses pattes : la plus vieille sculpture de l’histoire de l’humanité représente un ours !
Il y a plus de 20 000 ans, des hommes ont cohabité avec le fauve. Ou l’ont combattu. Ou lui ont voué un culte. On ne sait pas. Dieu, roi des animaux détrôné et humilié par l’Église, violeur de jeunes filles dans les légendes moyenâgeuses, chassé jusqu’au pôle nord, exterminé jusqu’au milieu du XXe siècle comme un gibier nuisible, protégé alors qu’il est sans doute trop tard pour le sauver : voici l’ours, notre cousin ou notre ennemi, notre double sauvage.
Ours brun, ours blanc, yeti ou grizzly… le seul quadrupède capable de se tenir debout et de tuer d’un seul coup de patte, de lécher ses petits avec tendresse ou de nager plusieurs centaines de kilomètres dans l’océan glacial.
De la nuit des temps au désastre écologique actuel, Charlie Buffet retrace une douzaine d’histoires singulières, parfois fabuleuses mais le plus souvent bien réelles : autant de « rencontres avec des ours » qui n’ont pas toutes le goût du sang. Car si l’ours nous donne des frissons, il sait aussi nous rappeler à notre condition d’humains.
La passion de Thimothy Treadwell pour les grizzlys l’a conduit à une mort atroce, mais Nikita Ovsyanykov passe tous ses étés sans arme au milieu de centaines d’ours blancs. Et Éric Brossier leur présente ses enfants qu’il élève sur son bateau Vagabond, au milieu de la banquise.

À propos de l'auteur
Journaliste et écrivain, Charlie Buffet tient la chronique des histoires de montagne depuis une vingtaine d'années pour la presse quotidienne (Libération puis Le Monde), dans la presse spécialisée et de reportage comme Géo ou la Revue XXI. Ses livres (Première de cordée, La Folie du K2, Echappées belles, Pionnier du K2) explorent la démesure et la passion des vies d'alpinistes.

À propos de l'éditeur
C'est la passion pour les mondes polaires qui a inspiré à Frederik Paulsen la fondation de sa maison d'édition. Il a reçu, en 2013, le Prix du Rayonnement de la langue et de la littérature françaises, décerné par l'Académie française.

Plan d'action pour la conservation de l'ours brun en Europe ("Ursus arctos")
Jon-E Swenson, Norbert Gerstl, Bjorn Dahle, Andreas Zedrosser
Éditions du Conseil de l'Europe
01/2006

Présentation

Le Plan d'action pour la conservation de l'ours brun ("Ursus arctos") a été élaboré à l'intention de l'association Initiative pour les grands carnivores en Europe (Large Carnivore Initiative in Europe), qui a le soutien du WWF. Il a été examiné et entériné par le Conseil de l'Europe, dans le cadre des travaux de la Convention de Berne. On y trouve des informations précieuses sur le statut de l'espèce, de même que des recommandations et des conseils utiles à sa conservation et à la gestion des populations.
Il est possible d'en commander la version papier ou pdf sur le site des éditions du Conseil de l'Europe ou encore de le lire en ligne.

Pour connaître la directive Habitats sur la protection de l'ours, on peut se reporter au site de la Commission européenne (en anglais).

L'ours et les brebis
Etienne Lamazou
Éditions du Cairn
07/2013

Présentation de l'éditeur
Comme son père, comme son grand-père, comme tous ses ancêtres depuis Gaston Phébus, Étienne Lamazou a exercé le métier de berger transhumant de 1913 à 1969. Cinquante-six hivers dans les plaines de la Gironde, autant d'étés dans la haute montagne, en compagnie de ses brebis. Mais ne serait-il pas plutôt né au Moyen Âge, lui qui a labouré ses champs à l'araire, parcouru des milliers de kilomètres avec son troupeau, fabriqué ses fromages entièrement à la main, comme son pain ? Si les temps modernes ont fini par le rattraper, ce ne fut que pour remplacer des moules à fromage en bois par des moules en fer, des baguettes de noisetier par des baleines de parapluie.
Il nous raconte ici presque un siècle de vie passé au service d'un troupeau de brebis qui a atteint trois cents bêtes, une vie bouleversée deux fois par des guerres meurtrières, dans laquelle l'état des sabots des bêtes en transhumance est plus important que le cours de la laine, où la contemplation d'un coucher de soleil sur les Pyrénées compense les méfaits de messire l'ours, animal omniprésent et quasi mythique, fauve de légendes qui ne valent pas la réalité.

Le livre est répertorié dans la sélection littéraire du blog de la Maison de la montagne.

Par ailleurs, le site de l'association signale la parution du bilan des dommages causés par les ours au 31 août 2013, sur le massif des Pyrénées. Il est consultable sur le site de la direction régionale de l’Environnement, de l'Aménagement et du Logement de Midi-Pyrénées.

L'Europe des ours
Jean-Paul Mercier avec une préface de Farid Benhammou
Éditions Hesse
09/2010

Présentation de l'éditeur
Pays par pays, de la Scandinavie à l'Italie, des Carpates aux Pyrénées, Jean-Paul Mercier a collecté tout ce qui concerne l'ours brun européen : l'évolution historique des ses populations, ses caractéristiques morphologiques et écologiques, son statut légal, les recherches scientifiques entreprises à son sujet, sa gestion et sa protection, les diverses opérations de réintroduction, jusqu'aux implications économiques et pédagogiques. À chaque fois, il précise également les menaces qui pèsent sur l'animal – chasse, braconnage, déforestation, aménagements en montagne, réseaux routiers – et comment celui-ci est perçu par les agriculteurs et les éleveurs locaux.
À travers ce parcours, Jean-Paul Mercier raconte aussi de véridiques histoires d'ours. Celles, en Autriche, du patriarche Ötschi et de Nurmi l'insaisissable, de Bruno, victime en Bavière du principe de précaution, d'El Emigrante, le pionnier des Cantabriques ou de Pyros le super géniteur pyrénéen.

La Buvette des alpages a réalisé une série d'entretiens avec l'auteur, par ailleurs vice-président de l’association Pays de l’ours-Adet, qui pilote la réintroduction, dans les Pyrénées, des ours originaires de Slovénie. 

 

Crier au loup pour avoir la peau de l’ours. Une géopolitique locale de l’environnement à travers la gestion et la conservation des grands prédateurs en France
Thèse de Farid Benhammou, sous la direction de Laurent Mermet et Pierre Grenand
11/2007

À propos de l'auteur


Farid Benhammou est agrégé de géographie, docteur en géographie-environnement de l'École nationale du génie rural des eaux et des forêts (Engref). Il travaille sur les conflits autour de la conservation de l'ours et du loup depuis 1998, en y appliquant une démarche géopolitique innovante. En 2007, il soutient une thèse distinguée par le Comité national français de géographie, Crier au loup pour avoir la peau de l'ours. Une géopolitique locale de l'environnement. La thèse est accessible sur le site de Confluences/Géographie. Sur ce même site, une autre étude est proposée par le même auteur : "Territoire des animaux, territoire des hommes : aspects et enjeux du retour des grands prédateurs". Ce texte est commenté par le site La Buvette des alpages.

Farid Benhammou apporte aussi ses connaissances scientifiques aux associations Ferus ("sauvage" en latin) et ADET - Pays de l'ours. Attachés aux problématiques liées aux grands prédateurs, ses travaux et publications sont sujets à contestations et contradictions comme le rapporte le site Pyrénées/Pireneus.

L'auteur a participé à la rédaction de la revue Écologie et Politique N° 38/2009 intitulée Alimentation en péril - Capitalisme, agriculture et alternatives et éditée par les Presses de Sciences Po. Ce numéro de 2009 est accessible sur le site du Cairn.

La réintroduction de l'ours. L'histoire d'une manipulation
David Chétrit
Éditions Privat
04/2012

Présentation de l'éditeur
Que se cache-t-il derrière la médiatique controverse de la réintroduction de l'ours, qui affecte les Pyrénées et ses habitants depuis quatre décennies ? Repose-t-elle réellement sur des préoccupations d'ordre écologique ? Et si ce n'était qu'un prétexte servant des intérêts et des ambitions tout autres ? Allant bien au-delà du débat "anti-" et "pro-" ours, cet ouvrage, fruit d'un travail d'investigation, revient sur l'histoire et ses différents acteurs, et révèle les enjeux politiques et économiques de ce sujet complexe. Il met en lumière des faits, des agissements et des méthodes, et les confronte à une question de fond : celle de la qualité de notre vie démocratique, des processus et des mécanismes qui la menacent.
Un livre qui passionne et fait débat.

À propos de l'auteur
Diplômé d'un troisième cycle en biologie et ingénieur écologue de formation, David Chétrit a grandi au cœur de la communauté pastorale transhumante des Pyrénées. Portant un grand intérêt pour la gouvernance territoriale et environnementale, il est aujourd'hui médiateur de justice et des conflits organisationnels.

Anthologie d'éthique animale
Jean-Baptise Jeanjène Vilmer
Éditions Presses universitaires de France
09/2011

Présentation de l'éditeur
La conduite des hommes à l’égard des animaux fait depuis toujours l’objet d’une évaluation morale par ceux d’entre nous que la souffrance indigne. La philosophie officielle en occident, qui justifie l’exploitation des bêtes pour manger, travailler, expérimenter, nous divertir et nous tenir compagnie, n’a jamais fait l’unanimité. L’éthique animale est l’étude de la responsabilité morale des hommes à l’égard des animaux et cette anthologie est son histoire.
Une contre-histoire des animaux, dans laquelle Pythagore, Vinci, Cyrano de Bergerac, Rousseau, Voltaire, Sade, Schopenhauer, Lamartine, Darwin, Wagner, Hugo, Tolstoï, Zola, Gandhi, Russell, Colette, Claudel, Yourcenar, Singer, Levi-Strauss, Derrida, Houellebecq, Onfray et beaucoup d’autres prennent position sur les droits des animaux, les devoirs de l’homme à leur égard, le végétarisme, la chasse, l’expérimentation, la corrida, les zoos et d’autres questions théoriques et pratiques.
Réunissant 180 auteurs, plus de quarante traductions et plusieurs textes inédits, ce livre de référence est la première et la seule anthologie francophone sur le statut moral des animaux.

À propos de l'auteur
Jean-Baptise Jeanjène Vilmer, diplômé en philosophie, droit et science politique, consacre un site Internet à ses activités, ses œuvres, ses passions ... Le livre fait partie d'une large sélection bibliographique et thématique du site Code animal, qui propose une page sur les montreurs d'ours toujours autorisés.

Agenda

Ours - Mythes et réalités
Muséum de Toulouse
Du 11 octobre 2013 au 30 juin 2014

Présentation de l'exposition

"Animal mythique mais aussi souvent diabolisé, l’ours représente la part d’animalité dans laquelle l’homme se reconnaît, mais qu’il cherche à  exorciser. Qu’il soit vénéré ou craint, il est l’objet de nombreux fantasmes et convoitises, entre attirance et aversion. Dans une dimension universelle, l’exposition met en exergue la perception complexe qu’entretient l’homme face à l’ours, et invite le visiteur à s’interroger sur cette relation passionnelle qui l’unit à l’ours. Il est donc question d’histoires d’ours mais aussi de l’histoire commune entre l’homme et l’ours.
Organisée autour de plusieurs thématiques – culture, nature et sociétés –, cette exposition est l’occasion d’établir un état des lieux sur notre perception de l’ours au travers du mythe que nous nous en faisons, et de rappeler la réalité scientifique qui s’impose à nous de manière objective, ni triste, ni joyeuse, mais juste." Pour en savoir plus :  www.museum.toulouse.fr

Le prestigieux label du ministère de la Culture Exposition d'intérêt national vient d'être délivré au Muséum de Toulouse pour cette exposition. L'obtention de ce label salue une nouvelle fois le travail des équipes du Muséum puisque l'exposition Préhistoire(s) : l'enquête avait également été distinguée en 2011."