L'ALGÉRIE DANS L'IMPASSE  Cette émission a été diffusée la première fois en janvier 2016

Lectures

L'Algérie, nouvelle force régionale ?
Sous la direction de Dominique David et Marc Hecker
Ifri, Politique étrangère N° 3
01/09/2015

Présentation de l'ouvrage

Ce numéro de Politique étrangère est présenté en détails sur le site de l’Institut français des Relations Internationales.

L'Ifri propose aussi en lecture : L'Algérie, un État pétrolier en danger, une étude de Benjamin Augé et, en 2013, L’avenir incertain des hydrocarbures en Algérie, téléchargeables sur le site.

Algérie
Massensen Cherbi
De Boeck Supérieur - Collection : Monde arabe - Monde musulman
01/08/2015

Présentation de l'éditeur

Aux portes de l'Europe se déploie un monde arabe et musulman en pleine mutation depuis 2011, l’année des "printemps arabes". Cet ouvrage invite à une (re)découverte de l'Algérie à travers son histoire, sa société, sa politique, son économie, sa culture.

L’ouvrage est décrit plus amplement sur le site de l’éditeur De Boeck, racheté récemment par le groupe Albin Michel.

À propos de l'auteur

Massensen Cherbi s’entretient avec Abdou Semmar pour le magazine Algérie Focus à propos de son livre, livre également présenté sur le site kabyle Tizi-Hibel.

L'expérience démocratique en Algérie (1988-1992) - Apprentissages politiques et changement de régime
Myriam Aït-Aoudia
Presses de Sciences Po
01/10/2015

Présentation de l'éditeur

En 1989 en Algérie, une démocratie pluraliste se substitue à un système autoritaire. Comment cette expérience démocratique s'est-elle organisée ? Et comment a-t-elle échoué trois ans plus tard ?

Une étude rare que publie les Presses de Sciences Po.

À propos de l'auteure

L’anthropologue Myriam Aït-Aoudia est maître de conférences en sciences politiques à Sciences Po Bordeaux, et chercheure au Centre Émile-Durkheim (CNRS, Université de Bordeaux).

Pour aller plus loin

Alain Messaoudi, maître de conférences en histoire contemporaine de l’université de Nantes propose la recension de l’ouvrage sur le site Lectures.

Le choc des décolonisations - De la guerre d'Algérie aux printemps arabes
Pierre Vermeren
Odile Jacob
01/11/2015

Présentation de l'ouvrage

"Les révolutions arabes de 2011 et 2012 sont la conséquence directe, le dernier chapitre de l'histoire de la décolonisation." Pierre Vermeren

Pierre Vermeren, professeur d'histoire contemporaine à l'université Paris-I-Panthéon-Sorbonne, apporte aux événements les plus récents, qu'il s'agisse des explosions de colère au Maghreb comme de la lutte contre le djihadisme, l'éclairage irremplaçable de l'histoire.

Une présentation détaillée de l’ouvrage, à feuilleter, est disponible sur le site Odile Jacob.

Pierre Vermeren a participé à l’émission Culturesmonde de Florian Delorme intitulée "5 printemps après (1/4)" (France Culture/en janvier 2016).

Villes et urbanités au Maghreb
Sous la direction de Saïd Belguidoum, Raffaele Cattedra et Aziz Iraki
L'Année du Maghreb
2015

Présentation de l'éditeur

Le fait urbain est au cœur des mutations que vit le Maghreb. En quelques décennies l’urbanisation a été massive, rapide et parfois brutale tant les bouleversements dans les modes de vie et les structures sociales ont été profonds. Produit des transformations de la société, la ville est elle-même génératrice d’importantes mutations sociales.

L'Année du Maghreb, revue du CNRS, se dote d'une nouvelle rubrique en ligne "Lectures", en partenariat avec la revue électronique Lectures.revues.org, qui permet un accès aisé aux textes et dossiers.

La guerre d'Algérie
Sous la direction de Mohammed Harbi et Benjamin Stora
Hachette Pluriel
01/07/2010

Présentation de l'éditeur

Cinquante ans après le déclenchement de l'insurrection algérienne, le 1er novembre 1954, le moment paraît enfin venu de mettre un terme à une amnésie qui a trop longtemps duré. Tel est le défi qu'ont relevé Mohammed Harbi et Benjamin Stora en rassemblant vingt-cinq des meilleurs spécialistes de la question pour une mise à plat dépassionnée, objective, de ce qui reste notre dernier grand drame national.

À propos des auteurs

Ancien membre du FLN, Mohammed Harbi est historien et a été professeur à l'université Paris VIII. Il a consacré de nombreux ouvrages à l'histoire du FLN. Il est aussi l’auteur de L'islamisme dans tous ses états (Arcantères, 1991) dont on peut lire quelques extraits sur le blog Angles de vue. Il donne un entretien pour le journal Soir d’Algérie (et que reproduit Algeria Watch) à la veille de la date anniversaire de l’indépendance (juillet 1962).

Benjamin Stora, spécialiste de l'histoire de la guerre d'Algérie et de sa mémoire, a été récemment nommé président du Conseil d’orientation de l’Établissement public du Palais de la Porte Dorée qui réunit le Musée de l’histoire de l’immigration et l’Aquarium de la Porte Dorée.

Le droit de désobéissance 
Anne Simonin
les Éditions de Minuit
2012

Présentation de l'ouvrage

À l’occasion du cinquantième anniversaire des accords d’Évian et de l’indépendance de l’Algérie, les Éditions de Minuit ont réédité sept ouvrages appartenant au catalogue algérien. Un court texte, "Le droit de désobéissance" (téléchargeable sur le site des Éditions de Minuit), écrit par Anne Simonin, chercheure au CNRS (IRICE), introduit ce choix. L'auteure est interrogée le philosophe Florent Guénard, pour la revue des idées. Les sept ouvrages sont :

- La Question de Henri Alleg (1958) suivi de La torture au cœur de la République par Jean-Pierre Rioux (2008)

- Les Belles lettres de Charlotte Delbo (1961)

- Itinéraire de Robert Bonnaud, avec une préface de Pierre Vidal-Naquet (1962)

- Provocation à la désobéissance. Le procès du déserteur, collectif (1962)

- La gangrène, déclarations de cinq détenus algériens (1959)

- L’Affaire Audin (1957-1978), de Pierre Vidal-Naquet avec une préface de Laurent Schwartz (1958)

- Le désert à l’aube de Noël Favrelière (1960)

Albert Camus, Elisée Reclus et l'Algérie : les "indigènes de l'univers"
Philippe Pelletier
Le Cavalier Bleu
01/11/2015

Elisée Reclus, Albert Camus, l'Algérie : deux personnages, une contrée, une convergence finalement évidente… Vous pouvez retrouver la suite de la présentation sur le site de l‘éditeur.

À propos de l'auteur

Philippe Pelletier est professeur de géographie à l'université Lyon 2. Spécialiste du Japon, mais aussi d'Elisée Reclus, géographe anarchiste, il a notamment publié Géographie et anarchie. Reclus, Kropotkine, Metchnikoff.

Pour aller plus loin

L’accès libre à de nombreux textes d’Elisée Reclus est possible sur le site PDFArchives (textes compilés - hélas sans index - dont "La Société Nouvelle – 11/1894") ou encore, davantage, sur le site Gallica.

Il faut se connecter au site de l’Université du Québec pour lire en ligne certains ouvrages d’Albert Camus dont Chroniques algériennes, 1939-1958, paru initialement, d’après "Le littéraire", sous formes d’articles pour le journal Alger Républicain et réédité en France dans la collection Folio.

Outre les ouvrages conservés par la BnF, Gallica permet l’écoute d’Albert Camus dans de nombreux enregistrements sonores.

Mes indépendances - Chroniques 2010-2016
Kamel Daoud, avec la préface de Sid Ahmed Semiane
Actes Sud
02/2017

Des printemps arabes aux attentats de Paris, des élections présidentielles algériennes à la crise des réfugiés, cette sélection de chroniques de Kamel Daoud publiées ces six dernières années est présentée en détails sur le site de l‘éditeur Actes Sud.

Pour Kamel Daoud, prix Goncourt du premier roman, "L’Arabie saoudite,(c’est) un Daesh qui a réussi" (cf article du New York Times).

On peut écouter l’auteur à l’un des matins de France-Culture.

 

Sid Ahmed Semiane, qui signe la préface, est journaliste, écrivain et cinéaste. Il est l’auteur du récent Au refuge des balles perdues - Chroniques des deux Algérie, publié aux éditions de la Découverte.

 

Agenda

Made in Algeria – généalogie d’un territoire
Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée - Marseille - France
Du 20 janvier au 2 mai 2016

L’exposition Made in Algeria – généalogie d’un territoire est le fruit d’une étroite collaboration entre l’Institut National d’Histoire de l’Art (INHA), la Bibliothèque nationale de France (BnF) et le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM). Il s’agit de la première exposition d’envergure dédiée au territoire algérien.

Zahia Rahmani, responsable du programme Arts et mondialisation à l’Institut National d’Histoire de l’Art et Jean-Yves Sarazin, Directeur du département des cartes et plans de la Bibliothèque nationale de France en sont les commissaires.

L’exposition analyse les formes de représentation du territoire algérien, ce qui n’a jamais été entrepris en France depuis au moins 1930 lorsque le gouvernement de la IIIe République célébrait le centenaire de l’Algérie française. En s’intéressant au territoire, les commissaires expliquent la manière dont les Français ont pris connaissance, puis possession du territoire et montrent comment la cartographie a aidé à coloniser, à spolier et à surveiller les terres. La guerre d’Algérie de 1957 à 1962 est une séquence brève de l’histoire de l’Algérie que l’on peut ainsi replacer dans une longue continuité de conflits dont on ne parle que rarement.

L’exposition, de près de 200 pièces, noue un dialogue entre cartes géographiques, dessins, peintures, photographies, archives historiques qui ont dorénavant une valeur patrimoniale et des œuvres d’artistes contemporains qui ont arpenté les lieux durant les trois dernières décennies. Les cartes manuscrites, parmi la centaine exposée, sont d’une grande qualité esthétique et n’ont jamais été présentées au public.

Les pièces exposées sont issues en grande partie des collections de la BnF, réunies et associées à des archives manuscrites et audiovisuelles, des toiles et aquarelles provenant des plus grands musées français tels que le Musée national des châteaux de Versailles et le Musée de l’Armée, et étrangers, tel que le National Maritime Museum de Greenwich (Londres). Trois établissements, la BnF, le service historique de la Défense à Vincennes et les Archives nationales d’Outre-Mer ont été mis à contribution tant l’excellence des collections sur l’Algérie est impressionnante.

Des créations contemporaines, certaines constituées de matériaux iconographiques inédits, seront  inaugurées.

Le site du MUCEM.

Le catalogue de l'exposition édité par Hazan.