L'ÉCOSSE ET LE ROYAUME DÉSUNI Cette émission a été diffusée la première fois en septembre 2014

Lectures

Revue "Questions internationales" (n°66). L’Écosse à l’heure du choix
Jacques Leruez
La Documentation française
02/2014

À propos de ce numéro
Le cœur de ce numéro de Questions internationales est un panorama pertinent d’un pays clé pour la stabilité mondiale : le Pakistan. Au-delà de ce dossier principal, la rubrique "Questions européennes" propose une étude de Jacques Leruez : "L’Écosse à l’heure du choix". 

À propos de l’auteur
Jacques Leruez est, depuis cinquante ans, spécialiste du gouvernement et de la vie politique britanniques, auxquels il a consacré de nombreux ouvrages et articles. L’un de ses articles, à lire en ligne sur le site Persée, datant de 1978 et intitulé "Partis politiques et élections dans l'Écosse d'aujourd'hui", montre la profondeur historique des revendications modernes et actuelles de l’indépendance écossaise. Directeur de recherche émérite au CNRS, Jacques Leruez a été chercheur au Centre d’études et de recherches internationales de la Fondation nationale des sciences politiques et professeur à l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences-Po). Il est, par ailleurs, président de l’Association franco-écossaise.

L'Écosse et la tentation de l'indépendance - Le référendum d'autodétermination de 2014
Edwige Camp-Pietrain
Presses universitaires du Septentrion
04/2014

Présentation de l'éditeur
L'indépendance de l’Écosse marquerait la fin de la Grande-Bretagne issue d'une union entre l’Angleterre et l’Écosse, en 1707, la nation écossaise recouvrant alors sa souveraineté, en toute légalité. Cet ouvrage analyse l'origine des revendications indépendantistes, portées par le Scottish National Party, arrivé au pouvoir grâce à la dévolution, une autonomie élargie concédée par le Parlement britannique. L’ouvrage dresse également un panorama des enjeux de ce débat, tant pour l'Écosse que pour le reste du Royaume-Uni, autour de la viabilité économique d'un État ayant pléthore de ressources naturelles (en particulier du pétrole) et de son insertion dans le concert des nations.

À propos de l’auteure
Edwige Camp-Pietrain est professeur de civilisation britannique à l'université de Valenciennes, spécialiste des partis politiques écossais et de leurs rapports avec les institutions. On peut écouter l’auteure autour d’une table ronde dans l’émission Cultures-monde de Florian Delorme sur France Culture. C’était en 2012, au lendemain de l’annonce du lancement par Alex Salmond de la campagne pour le référendum sur l'indépendance de l'Écosse.

Revue "Politique étrangère" (n°104). Les États d'Europe peuvent-ils éclater ?
Nombreuses contributions
La Documentation française / Ifri
2013

À propos de ce numéro
Le site de l’éditeur propose de lire in extenso l’éditorial de ce numéro de la revue, écrit par Yves Gounin. "L’Écosse, la Catalogne ou la Flandre indépendantes rejoindraient-elles automatiquement l’Union européenne ? Ni la convention de Vienne de 1978, ni la coutume internationale, ni l’application stricte du droit de l’Union qui soumettrait les nouveaux États à la procédure ordinaire d’adhésion, et donc au veto des États membres, ne donnent de solution simple. Le caractère spécifique de l’Union européenne et le simple bon sens plaident pour une solution négociée, à toutes les étapes."
Yves Gounin est aussi l’auteur du remarqué La France et Afrique. Le combat des Anciens et des Modernes (Éditions De Boeck, 2009).

À propos de la revue
Politique étrangère est publiée depuis 1979 par l’Institut français des relations internationales (Ifri).

Les nationalismes régionaux : un défi pour l’Europe
Frank Tétart
Éditions De Boeck, Louvain
11/2009

Présentation de l’éditeur
Ossétie du Sud, Kosovo, Pays basque, Écosse, Flandre : les revendications nationales sont au cœur de l’actualité. Le phénomène n’est pourtant pas récent. Entamé au XIXe siècle, le réveil des nationalités, qui a donné lieu à l’émergence d’États-nations au XXe siècle, se poursuit encore aujourd’hui, témoignant de la permanence de la nation. Car celle-ci reste une représentation géopolitique essentielle. Elle est en effet un élément de base pour comprendre les rapports entre territoire, population et État, et les évolutions du phénomène étatique.

À propos de l’auteur
Le site de l’éditeur détaille le contenu et la structure de l’ouvrage écrit par Frank Tétart qui fut un proche collaborateur et auteur du Dessous des Cartes, expérience dont il en témoigne dans la revue Echo Géo. Sur le sujet des nationalismes en Europe et dans le monde, et en attendant de lire ce livre précis et clair, on peut lire un article récent de Frank Tétart sur le site de géopolitique Diploweb, créé par Pierre Verluise, intitulé « UE - Nationalismes régionaux : vers une fragmentation accrue de l’Europe ? » 

Les nationalismes ont, depuis 1979, un parti politique européen, le European Free Alliance, reconnu par le Parlement européen depuis 2004 et rassemblant quarante organisations politiques.

Du droit de peuples non étatiques à se constituer en État souverain. Le droit moral à faire sécession, le principe de souveraineté nationale, nation et nationalisme, la sécession au Kosovo
Antonia Battaglia
Éditions universitaires européennes
09/2011

Cette étude, éditée aux Éditions universitaires européennes, est la publication de la thèse de doctorat que l’auteure, Antonia Battaglia, a soutenue en 2009 à la faculté de philosophie et de lettres de l’Université libre de Bruxelles. Cette thèse a pour but de montrer que la sécession fait partie de l’évolution naturelle des États, qu’elle peut résoudre, en prenant appui sur l’expérience du Kosovo.

L'Écosse et ses doubles - Ancien monde - Nouveau monde
Sous la direction de Morag Munro-Landi
Éditions L’Harmattan, ouvrage bilingue français-anglais
12/2010

Présentation de l’ouvrage
Les nombreux articles réunis dans cet ouvrage sont le fruit d'une collaboration entre la Société française d'études écossaises et le laboratoire Langues, littératures et civilisations de l'Arc atlantique de l'université de Pau et des Pays de l'Adour. Les auteurs évoquent l'influence du patrimoine culturel complexe, le rayonnement de la société civile (religion, philosophie, droit, politique) ainsi que l'influence du monde militaire et commercial de l'Écosse, en Europe et aux Amériques, à partir du XVIe siècle jusqu'à nos jours.
Le site de l’éditeur propose la présentation de chaque article qui compose l’ouvrage.

"Études écossaises" n° 12. La science
Nombreuses contributions, sous la direction de David Leishman et Pierre Morère
Éditions Ellug
12/2010

Présentation de la revue
Depuis 1992, la revue Études écossaises est une publication de référence dans son domaine, avec une contribution française et internationale de spécialistes reconnus. Elle est publiée par les Éditions littéraires et linguistiques de l'université de Grenoble. La revue Études écossaises est publiée chaque année autour d’une thématique et, mis à part le dernier numéro, est accessible en ligne sur le site Open Edition. On peut lire l’éditorial et les résumés du dernier numéro en ligne (n°16/2013) avec pour thématique : « Ré-écrire l’Écosse : histoire ». Le n°14 (2011) est aussi accessible sur internet et propose une courte section thématique qui éclaire certaines des façons dont l'Écosse fut impliquée dans l'aventure impériale.

Le n°12 (2009), également consultable sur le site de la revue, analyse la place de la science et de la technologie dans le contexte écossais (histoire, philosophie, littérature) des Lumières à nos jours. Si la recherche et le développement scientifique sont d’une importance stratégique pour le futur de l’Écosse, la nation écossaise eut de nombreux scientifiques dont les recherches furent primordiales pour le monde : James Watt (1736-1819) dans l’élaboration d’une machine à vapeur, Alexander Fleming (1881-1955) pour la découverte fortuite de la pénicilline, Francis Hutcheson, qui compta parmi ses étudiants Adam Smith et David Hume, philosophe des Lumières écossaises et de la philosophie européenne du XVIIIe siècle. Le scientifique écossais James Clerk Maxwell (1831-1879) fut considéré par Einstein comme le chercheur le plus important depuis Newton.
Le service Science et technologie de l’ambassade de France au Royaume-Uni a édité un dossier dirigé par Anne Prost intitulé La science en Ecosse : radiographie d’un succès, à télécharger sur le site de l’ambassade. Recherche et développement scientifique et technologique sont d’ailleurs un sujet d’échange et d’études au sein de l’Europe dont on peut se rendre compte sur le site d’information français Eurosfaire.

Femmes, pouvoir et nation en Écosse. Du XVIe siècle à aujourd'hui
Christian Auer, Armel Dubois-Nayt, Nathalie Duclos
Presses universitaires du Septentrion
11/2012

Présentation de l’ouvrage
Les Écossaises jouèrent un rôle essentiel dans la construction de leur nation. Ce livre ne s’adresse pas seulement aux spécialistes d’histoire écossaise mais à tous les lecteurs intéressés par les études sur le genre et les thématiques de la nation et de la construction identitaire. Les auteurs de ce premier ouvrage français sur la question ont comme ambition de participer à l'écriture d'un passé écossais au féminin et, ce faisant, de réhabiliter ces oubliées de l'histoire.

À propos des auteurs
• Christian Auer est professeur de civilisation britannique à l’université de Strasbourg.
• Armel Dubois-Nayt est maître de conférences à l'université de Versailles-Saint-Quentin.
• Professeur à l’université de Toulouse, Nathalie Duclos est spécialisée dans l'étude de l'Écosse contemporaine, et notamment en science politique écossaise.

Chez le même éditeur
Les Presses universitaires du Septentrion ont récemment édité L’Écosse et la tentation de l'indépendance - Le référendum d'autodétermination de 2014 d’Edwige Camp-Pietrain.

Marie Stuart reine d'Écosse
Jacob Abbot
Éditions In Libro Veritas. Ouvrage bilingue avec la traduction de Gaëtan Havet
09/2011

Présentation de l’ouvrage
Couronnement, mariage, veuvage, trahisons, guerres, triomphes, échecs, meurtres, complots, disputes religieuses, incarcérations, évasions... Tels sont les jalons du destin sans égal de Marie Stuart (1542-1587), reine d'Écosse, reine poète. Cette figure historique fut de nombreuses fois portée sur les écrans, jusqu’à la récente série américaine Reign, et sur les scènes de théâtre, avec notamment la pièce de Friedrich von Schiller, et fut même inspiratrice d’opéras.
La page que l’éditeur consacre à la réédition de Marie Stuart reine d'Écosse rappelle qu’Abraham Lincoln lui-même remercia le célèbre auteur américain, Jacob Abbot (1803-1879) pour s'être instruit à travers son ouvrage. Les nombreuses gravures illustrant l'ouvrage d'origine ont été reprises et intégrées au livre. On peut également écouter l’ouvrage dans son édition originale.