L’EGYPTE SANS LE NIL ? Cette émission a été diffusée la première fois en janvier 2011

Lectures

2033, Atlas des Futurs du Monde Premier atlas de prospective internationale
Virginie Raisson
Editions Robert Laffont
novembre 2010

"Aux hommes de choisir leur avenir avant que le futur le leur impose"

Surpopulation, crise alimentaire, épuisement des ressources, pénurie de pétrole, réchauffement climatique, disparition des espèces, guerre de l’eau : l’avenir que le monde réserve est-il aussi noir qu’on le laisse généralement penser ?

2033, Atlas des Futurs du Monde apporte des éléments de réponse à cette ambitieuse question. Au travers des nombreux enjeux que l’ouvrage de prospective aborde et relie ensemble, il repère les mutations en cours afin d’éclairer les futurs possibles d’une manière raisonnée, sans céder au fatalisme ni à l’utopisme. En croisant la science politique, l’économie et la géographie, il propose une cartographie des futurs possibles et donne à voir les contours du monde en gestation.

La réponse s’impose alors au fil des pages : ce n’est que si nous restons passifs que nous nous réservons le pire des futurs possibles. Car le futur n’est pas écrit.

Plusieurs années de travail, de recherche et de terrain, des scénarios, des textes synthétiques d’une grande clarté, plus de cent cinquante cartes et graphiques innovants, des centaines de références : 2033, Atlas des Futurs du Monde est un livre hors normes. « Atlas du futur » et « futur de l’atlas », il allie le sens et le beau pour esquisser d’un trait nouveau le monde et son avenir.

« Nous avons cessé de nous intéresser au long terme. Notre civilisation pourrait en mourir, car c’est de l’indifférence au long terme que sont morts les grands empires. Et voilà, coup de tonnerre dans un ciel bleu, qu’une équipe intelligente est capable de mettre nos peurs en cartes, de quantifier les menaces. Ce document est inouï. L’imagination cartographique et symbolique est fabuleuse. »

Michel Rocard, ambassadeur aux pôles Arctique et Antarctique, ancien Premier ministre

Biographie :

Virginie Raisson est analyste en relations internationales et dirige le Lépac, un laboratoire indépendant d’études géopolitiques et prospectives. Avec Jean-Christophe Victor, elle est notamment co-auteur des deux atlas du Dessous des Cartes (Arte éditions / Tallandier, 2005 et 2007).

Pour ce nouvel ouvrage, Virginie Raisson s’est appuyée sur les recherches menées au sein du Lépac et a travaillé avec le cartographe Alexandre Nicolas et les graphistes Christian Garon et Véronique Desanlis.

Contacts

Au LÉPAC (www.lepac.org) :

contact@lesfutursdumonde.com

Yannig Lavocat : 01 34 83 17 00 (ylavocat@lepac.org)

Tarik El Aktaa (telaktaa@lepac.org)

Aux Editions Robert Laffont (www.laffont.fr):

Élisabeth Trétiack-Franck : 06 84 97 65 56 (efranck@robert-laffont.fr)

Sandrine Perrier-Replein (Régions et Suisse) : 01 53 67 14 59 (sperrier@robert-laffont.fr)

Brigitte Forissier (Belgique) : 00 32 2 345 06 70 (auteurs@skynet.be)

Nathalie Lepage (Canada) : 514 282 3946 (nlepage@robert-laffont.ca)

Égypte : le temps des réformes
Sous la direction éditoriale de Hugues de Jouvenel
Revue Futuribles, n° 369
12/2010

Les élections législatives du 28 novembre 2010 auront eu lieu en Égypte, sans doute sans trop de conséquence pour le pouvoir en place depuis 1981. Car si le peuple égyptien n’est pas exempt de soubresauts et descend volontiers dans la rue, depuis quelques années, quand la situation ne lui convient pas, cela ne va jamais jusqu’à menacer le régime d’Hosni Moubarak. Le président égyptien, au demeurant, tend à lâcher du lest (ayant accepté par exemple, en 2005, des élections présidentielles pluripartites) et son fils, Gamal, pressenti pour lui succéder, compte parmi l’aile réformatrice du parti en place. Pour éclairer ces questions souvent méconnues, cet article décrypte le contexte particulier de la politique intérieure égyptienne. Il souligne notamment le rapport fort différent au temps que peut avoir un régime autoritaire tel que celui d’Hosni Moubarak, comparé aux régimes démocratiques. Ce dernier, sans refuser la libéralisation politique du pays, avance à pas lents, alors que son fils serait plutôt enclin à accélérer le rythme des réformes. Ancienne et nouvelle gardes ont en commun de vouloir apporter à la société égyptienne des réponses efficaces à ses demandes pour pérenniser le régime, avec pour particularité, chez les réformateurs, la préconisation d’un contrat social visant à jeter de nouvelles bases de fonctionnement à la société civile. Reste à savoir laquelle des deux branches aura gain de cause et à quel horizon…

À lire aussi dans ce numéro : L’avenir de la politique agricole et L’Union européenne et la gouvernance mondiale

Le monde arabe expliqué à l'Europe Histoire, imaginaire, culture, politique, économie, géopolitique
Bichara Khader
L'Harmattan
02/03/2009

Il y a peu d'ouvrages sur l'ensemble arabe, offrant une vue panoramique et une approche multidisciplinaire.

Celui-ci est conçu comme un voyage patient au cœur des grandes problématiques arabes, une interrogation sur l'histoire ancienne et plus récente, une analyse des défis et des enjeux, et une réflexion sur les sentiers du futur. Le lecteur y trouvera une esquisse historique de l'ensemble arabe, une brève histoire de la question palestinienne, une analyse du système régional arabe, une étude sur les imaginaires collectifs, une réflexion sur la démocratie, la laïcité, l'islamisme, le terrorisme, le projet du Grand Moyen-Orient, ainsi qu'une incursion dans les questions économiques et géopolitiques, telles que le développement économique des pays du Machrek et du Maghreb, les intégrations régionales (FUMA et le CCG), ainsi que la géopolitique de l'eau et du pétrole.

Cet ouvrage s'adresse à tous les lecteurs pour lesquels le Monde arabe demeure une grande énigme. Et s'il s'adresse plus particulièrement à l'Europe, c'est en raison de la persistance des malentendus et des lieux communs qui vicient les regards, déforment des réalités complexes, et finalement crispent les relations entre des voisins proches et intimes.

Bichara Khader est professeur à l'Université Catholique de Louvain où il dirige le Centre d'Etudes et de Recherches sur le Monde Arabe Contemporain (CERMAC).

Il a été membre du Groupe des Hauts Experts sur la PESC et membre du Groupe des Sages pour le dialogue culturel en Méditerranée. Auteur et éditeur de vingt quatre ouvrages sur le Monde arabe, la Méditerranée et l'Union européenne, il est considéré comme l'un des meilleurs analystes des relations entre l'Europe, le Monde arabe et la Méditerranée.

La bataille des cartes : Analyse critique des visions du monde
Michel Foucher - cartographie Pascal Orcier
Collection : ALB BEA LIV
11/2010

La géographie fait un retour en force. Le globe connaît une réorganisation radicale, les cartes sont redistribuées, la planète se couvre de gigantesques chantiers, une connexion généralisée se bâtit, de nouveaux acteurs dessinent des visions du monde inédites et y projettent leurs ambitions économiques, culturelles et géopolitiques. Toutes nos cartes mentales - à nous Français, Européens, Occidentaux - méritent une profonde et intelligente mise à jour, sans crainte, ni nostalgie. Comprendre le monde réel et ses enjeux passe par une nouvelle cartographie. En compagnie de Pascal Odier, son cartographe, Michel Foucher s'est lancé dans un nouveau tour du monde. Passant des cartes anciennes en cartes inédites et d'une escale à l'autre, il nous livre les résultats de cet étonnant parcours, en reliant l'avenir au passé et en confrontant les perspectives. Grâce à lui, la Terre, notre Terre, nous révèle son nouveau visage.

Agenda

Voyage dans l'au-delà : le livre des Morts de l'Egypte ancienne
British Museum - Londres
Du 04/11/2010 Au 06/03/2011

Le British Museum conserve l'une des collections les plus complètes de "Livre des Morts", manuscrits sur papyrus, et cette exposition de l'institution britannique sera la première occasion d'en voir l'ensemble accompagné de pièces provenant de collections publiques et privées. L'exposition comprendra notamment le plus long manuscrit du "Livre des Morts" connu, le Papyrus Greenfield qui mesure 37 mètres de longueur et qui n'avait jamais été montré publiquement dans son intégralité. Le «Livre», utilisé entre 1600 avant JC et 100 après JC, n'est pas un texte unique, mais une compilation de sorts et d'images magiques qui ont le pouvoir de guider les morts à travers les dangers de l'au-delà et, finalement, d'assurer la vie éternelle. Une fenêtre sur les systèmes complexes d'une civilisation, sur un art funéraire éblouissant : un voyage-retour aux origines de l'histoire.