L’IMAGERIE SATELLITE AU SERVICE DE LA GÉOPOLITIQUE Cette émission a été diffusée la première fois en avril 2013

Lectures

L'économie mondiale 2013
Sous la direction d'Agnès Bénassy-Quéré et Agnès Chevallier.
La Découverte / Centre d'études prospectives et d'informations internationales

Présentation de l’éditeur

Dans cette édition 2013, l’examen de la conjoncture des économies avancées et des économies émergentes est complété par des analyses plus structurelles de trois grandes économies : États-Unis, Chine et Brésil. Les développements récents du commerce international conduisent à aborder deux questions : quelles sont les conséquences du commerce Sud-Sud sur les spécialisations et le développement ? Comment, à partir d’une approche statistique originale, peut-on appréhender le commerce international de déchets ? Pour éclairer le débat sur les liens entre finance et croissance, le dernier chapitre dégage les principaux apports de la littérature économique dans ce domaine.
Les compléments statistiques rassemblés en fin d’ouvrage situent les évolutions récentes dans une perspective longue.

À propos des auteurs

Le Centre d'études prospectives et d'informations internationales (CEPII) est le principal centre français d'étude et de recherche en économie internationale. Cet ouvrage a été réalisé sous la direction d'Agnès Bénassy-Quéré et Agnès Chevallier.

 

 

La Terre d'un clic - Du bon usage des satellites
Jacques Arnould
Odile Jacob
08/2010

Présentation de l’éditeur

Jamais sans doute nous n'avons autant ressenti l'impression d'être surveillés dans le moindre de nos déplacements, observés dans la plus quotidienne de nos activités, écoutés pour la plus banale de nos paroles. Dans cet ouvrage, qui s'appuie sur l'histoire et la réalité des satellites d'observation de la Terre et d'espionnage, Jacques Arnould décrit le plus lucidement possible la situation à laquelle nous sommes parvenus : celle d'un village planétaire dont nous ne pouvons plus désormais rêver de nous échapper ; celle d'une humanité engagée dans un processus de globalisation croissante à cause duquel nous ne pourrons plus dire que nous ne le savions pas. Que faire, alors, pour transformer l'inquiétante posture de surveillance de nos sociétés en un élan de vigilance et de responsabilité collectives ?

À propos de l’auteur
Jacques Arnould est chargé de mission au Centre national d'études spatiales (CNES) sur la dimension éthique des activités spatiales. II est l'auteur de plusieurs ouvrages, parmi lesquels, récemment, Requiem pour Darwin et Lève-toi et marche, écrit en collaboration avec Jacques Blamont.

L’éthique, nouvelle frontière de l’aventure spatiale ? est le titre d’une vidéo de la conférence que Jacques Arnould a donné à l'Institut d'astrophysique de Paris, le 6 avril 2009, produite par CERIMES/IAP.

Le Cerimes, Centre de ressources et d’information sur les multimédias pour l’enseignement supérieur, est un service associé au CNDP.

Mission Terre - Les satellites explorent notre planète
Sous la direction de Dirk H. Lorenzen avec la traduction de Mariane Pontone
Könemann
02/2011

Présentation de l’éditeur

La Terre est de loin le corps céleste que les satellites observent avec la plus grande attention. Outre les animations satellites du bulletin météo quotidien, les yeux du ciel livrent des informations précieuses sur les tremblements de terre, éruptions volcaniques et inondations. Ils observent la pollution atmosphérique, et vont même jusqu'à sonder l'intérieur de notre planète.

À propos de l’auteur
Dirk H. Lorenzen, astrophysicien et journaliste scientifique, dévoile depuis l'orbite terrestre de nouvelles facettes de cette Terre que nous croyons si bien connaître. Il est aussi un conseiller indépendant pour la Commission européenne et l' European Space Agency (ESA).
Dirk H. Lorenzen présente sur le site de la Deutsche Welle le nouveau satellite allemand qui permettra de reconstituer une vue tridimensionnelle de la surface terrestre.  

Empreintes - Photos satellites de l'œuvre humaine
Sous la direction éditoriale de Gerald Mansberger
Place des Victoires/ Eovision
10/2012

Présentation de l’éditeur

Ô combien fascinantes, ces images satellites de grand format ! Elles révèlent l'impact de l'humanité sur notre environnement, l'extension tentaculaire des grandes villes avec leurs impressionnantes lignes d'horizons, leurs innombrables habitations résidentielles, ainsi que la variété des implantations villageoises dans les campagnes. Des photographies de tous les continents, extrêmement détaillées, témoignent de l'exploitation toujours croissante de la planète pour ses ressources naturelles.
Ce livre offre aussi des vues d'installations humaines en milieu hostile telles que les colonies du Groënland, les avant-postes agricoles isolés dans le désert ou les stations de recherches en Antarctique. Les images utilisées ici ont été prises par les satellites d'observation de la Terre Ikonos, QuickBird, GeoEye-1 et WorldView-2. D'une extrême précision, elles rendent accessible une documentation permanente sur les changements causés par des influences humaines et/ou naturelles. Elles fournissent un outil indispensable en matière de gestion des sinistres.

À propos de l’auteur et de l’éditeur
Gerald Mansberger est aussi l'un des directeurs, avec Markus Eisl et Paul Schreilechner, de la société Eovision. Eovision a été contacté pour développer un atlas basé sur les cartes satellites afin de couvrir les aspects les plus significatifs du changement climatique global : "Die Welt im Wandel".
L'éditeur français, Place des Victoires, a aussi traduit du même auteur Terres vierges - Photos satellites de la nature.

 

Satellites : de Kepler au GPS
Michel Capderou avec une préface de Hervé Le Treut
Springer
10/2011

Présentation de l’éditeur

Pour spécialistes et passionnés
Ce livre traite des orbites des satellites artificiels qui, cinquante ans après Spoutnik, sont devenus des instruments indispensables dans de nombreux domaines d'activité (économie, météorologie, télécommunications, navigation, télédétection, etc.). L'auteur montre leur grande variété, tant au niveau de leur forme (de circulaire à hautement elliptique) que de leurs propriétés (géostationnaire, héliosynchrone, etc.). Précédé d'une introduction sur la géodésie, l'ouvrage expose notamment les équations fondamentales de la mécanique pour ensuite expliquer et démontrer les propriétés relatives à tous les types d'orbites. La présentation s'appuie sur de très nombreux exemples concrets, obtenus grâce au logiciel Ixion, développé par l'auteur, et qui est utilisé depuis plusieurs années en recherche spatiale.
L'ouvrage intègre en outre des notes historiques afin de sensibiliser le lecteur aux principales étapes de la pensée scientifique qui nous ont conduit de Kepler au GPS. Ce livre s'adresse aux chercheurs, enseignants et étudiants travaillant dans le domaine des satellites. Les ingénieurs, les géographes et toutes les personnes concernées par l'exploration spatiale y trouveront de précieux éléments d'information.

À propos de l’auteur
Michel Capderou est maître de conférences à l'université Pierre et Marie Curie (UPMC) et chercheur au Laboratoire de météorologie dynamique (LMD) de l'École polytechnique. Il travaille sur la stratégie orbitale et sur l'observation. Il est aussi l'auteur du logiciel Ixion d'orbitographie et d'échantillonnage. En terme d'orbitographie, il permet la représentation de la trace et de l'orbite dans un grand choix de projections cartographiques. En terme d'échantillonnage spatial et temporel, Ixion fournit des tableaux du passage du satellite (instant et géométrie de vue) pour un lieu quelconque. Les représentations d'orbitographie sont disponibles pour la Terre, Mars et d'autres corps célestes, l'échantillonnage uniquement pour la Terre et Mars. Le logiciel Ixion en ligne.

 

Astronomica - Galaxies, étoiles, vol spatial
Fred Watson
Hf Ullmann Editions
04/2013

Description de l’ouvrage

Pour terriens à lunette : voir le monde sans satellite.
Le ciel étoilé est une source de fascination, d'inspiration pour l'homme depuis la nuit des temps. Au fil des siècles, les chercheurs ont appris d'avantage sur l'univers et ses structures cachées ; le désir d'acquérir toujours plus de connaissances sur notre système solaire et les planètes n'a jamais faibli. Astronomica associe le savoir d'astronomes de renom au matériel photographique le plus récent. Le livre ouvre, tant aux débutants intéressés qu'aux astronomes amateurs passionnés, le monde fascinant des étoiles et des planètes de notre cosmos, jusqu'aux plus lointaines galaxies ; il en explique les lois et raconte ses énigmes.
Astronomica est un précieux ouvrage de référence, écrit dans un style captivant, avec des textes très documentés mais très compréhensibles. Tout ce que vous vouliez savoir sur le cosmos et ses secrets est à portée de main.

À propos de l’auteur
Frédéric Garnett Watson est un astronome qui depuis 1995 est en charge de l'Australian Astronomical Observatory, observatoire partagé avec les anglais.
Il est aussi un scientifique populaire en Australie et, semble-t-il, reconnu en Allemagne, tant pour ses livres que ses interventions radiophoniques ou encore ses œuvres musicales et chorales. Le site de l'auteur propose articles et vidéos.

 

DIY Satellite Platforms
Sandy Antunes
O'Reilly Media
02/2012

Pour passionnés et ingénieux : un satellite de poche pour écouter la Terre…

À propos de l’auteur
L'auteur, Alexander "Sandy" Antunes, jeune astrophysicien, professeur et game designer, propose de larges développements de sa vision des choses et des réalisations en cours sur son site.

Le site Wired présente les réalisations en cours qui représentent un coût de 8000 dollars pour un satellite DIY, lancement compris.

 

Agenda

Sebastião Salgado : Genesis
The Natural History Museum (Waterhouse Gallery) London Great Britain
du 11/04 au 08/09/2013

Genesis est un travail photographique de longue haleine, dans la lignée des précédents projets à long terme faits par Sebastião Salgado (" La main de l’homme", "Exodes").

Sur le thème de la grande beauté de la planète et de la nature, de ce qu’il en reste encore, à côté des nombreuses destructions causées par les activités humaines, le photographe tente d’en faire le portrait, de montrer la beauté et la grandeur encore intouchées : les paysages, la vie animale et les communautés humaines qui continuent à vivre selon de très anciennes cultures et traditions.

"Il s’agit de voir, de s’émerveiller et de comprendre la nécessité de préserver tout cela et enfin, d’inspirer à l’action pour cette préservation."

La série des reportages a commencé en 2004 et s'est terminée en 2012.

L'exposition sera présentée en Europe :

Au Musée de l’Ara Pacis, Rome, Italie, du 15 mai au 15 septembre 2013.

Au Musée Royal de l’Ontario, Toronto, Canada, du 2 mai au 2 septembre 2013.

À la Maison européenne de la photographie (MEP), Paris, France, du 25 septembre 2013 au 5 janvier 2014.

Au Musée de l’Élysée, Lausanne, Suisse, du 21 septembre 2013 au 12 janvier 2014.

Signalons enfin que projet Genesis fut réalisé avec le soutien de Christensen Fund, http://www.christensenfund.org/ , de Susan et Mark Buell aux Etats-Unis ttp://www.gogreenfoundation.com/index.php/about/advisory_board/, et plus spécialement de la Companhia Vale do Rio Doce http://www.vale.com/PT/Paginas/Landing.aspx au Brésil.

Stephen Corry, directeur de Survival International, déclarait à propos de cette exposition : "Dans son inventaire des territoires encore préservés par le monde moderne, Salgado célèbre la foisonnante diversité de l’humanité à travers ses clichés des peuples indigènes contemporains. Malheureusement, la plupart d’entre eux sont victimes de telles persécutions que leur existence même est menacée. Il est à espérer que cette exposition incitera le grand public qui la visitera à prendre conscience de leur situation critique et à s’impliquer pour la reconnaissance de leurs droits.”

Genesis est l'occasion pour Survival International de mettre en lumière dans une page dédiée http://www.survivalfrance.org/actu/9094 la situation de certains des peuples qui y sont représentés, dont les voix n'ont que peu d'écho dans les politiques nationales et dont le silence est étouffé dans la cacophonie mondiale.

Sebastião Salgado est né le 8 février 1944 à Aimorés, état du Minas Gerais, Brésil. Il commence sa carrière de photographe à Paris en 1973 et travaille successivement avec les agences Sygma, Gamma et Magnum Photos jusqu’en 1994.

Il voyage dans plus de 100 pays pour ses projets photographiques qui, au-delà de nombreuses publications dans la presse, furent ensuite pour la plupart présentés dans les livres tels que Autres Amériques (1986), Sahel, l’homme en détresse (1986), La main de l’homme (1993), Terra (1997), Exodes et Les enfants de l’exode (2000) et Africa (2007). Des expositions itinérantes de ces travaux ont été et continuent d’être présentées à travers le monde.

Sebastião Salgado a reçu de nombreux prix, il est Ambassadeur de Bonne Volonté pour l’Unicef, et membre honoraire de The Academy of Arts and Science aux Etats-Unis.

La Bibliothèque nationale de France lui consacre un dossier et une exposition virtuelle intitulée "Territoires et vies" : http://expositions.bnf.fr/salgado/arret/1/index1.htm

Lélia Deluiz Wanick et Sebastião Ribeiro Salgado fondent en 1994 l'agence photographique Amazonas Images http://www.amazonasimages.com/ qui permet de retrouver l'ensemble des travaux et des publications du photographe.

Ensemble, Sebastião et Lélia travaillent depuis les années 1990 à la récupération de l'environnement d'une petite partie de la Forêt Atlantique au Brésil. Ils ont rendu à la nature une parcelle de terre qu’ils possédaient et en 1998 ont transformé cette terre en une réserve naturelle et ont créé Instituto Terra http://www.institutoterra.org/ qui a pour mission la reforestation et l’éducation environnementale.

L'éditeur Taschen www.taschen.com/pages/fr/catalogue/photography/all/05767/facts.sebastio_salgado_genesis.htm propose une luxueuse édition de collection, au nombre d'exemplaires limité, et une édition grand public qui présente une sélection différente de photographies organisées en cinq chapitres géographiques : “Aux confins du Sud”, “Sanctuaires”, “Afrique”, “Terres du Nord” et “Amazonie et Pantanal”. Toutes deux ont été conçues et réalisées par Lélia Wanick Salgado. Une façon de rendre hommage au projet Genesis de Salgado, aussi grandiose qu'exceptionnel qu'il appelle «Ma lettre d’amour à la planète.»