LE MOYEN-ORIENT AMÉRICAIN ? Cette émission a été diffusée la première fois en septembre 2008

Lectures

L’erreur L’échec américain en Irak cinq ans plus tard
Charles-Philippe David, Karine Prémont & Julien Toureille
Septentrion
2008

2003. Les États-Unis envahissent l’Irak, à la recherche d’armes de destruction massive et au nom de la lutte contre le terrorisme. C’est sans l’accord de la communauté internationale, sans véritable plan de reconstruction et sur le fondement d’informations erronées que les GIs partent à l’assaut de l’État baassiste le 20 mars 2003. À peine trois semaines plus tard, le président américain annonce la fin des opérations militaires. Mais l’épopée glorieuse se transforme très vite en occupation ratée. Aux pillages spectaculaires des premiers jours succèdent l’épuration, la désolation, les attentats, les massacres et les guérillas interconfessionnelles.

Comment expliquer cette guerre qu’a déclenchée la Maison-Blanche il y a maintenant cinq ans ? Quels intérêts le président Bush a-t-il servis en occupant un État que son père avait délibérément refusé d’envahir plus d’une décennie auparavant ? L’erreur qu’ont commise les décideurs en s’enlisant dans les sables de Mésopotamie est si désarmante qu’il est aujourd’hui difficile de croire véritablement au complot. L’explication est beaucoup plus simple, elle reflète les contradictions et la cacophonie du système décisionnel américain.

Le grand retournement Bagdad-Beyrouth
Richard Labévière
Seuil
2006

Un essai qui montre comment Jacques Chirac, après s'être opposé à George Bush sur la guerre en Irak est rentré dans le rang, provoquant ainsi une profonde remise en question de l'influence de la France dans le monde.

Une histoire de la violence au Moyen-Orient De la fin de l'Empire ottoman à Al-Qaida
Hamit Bozarslan
La Découverte
2008

Analyse de la radicalisation des contestations islamistes algérienne et égyptienne des années 1990. Proposition de nouvelle lecture d'Al-Qaïda comme émanation des marges des sociétés musulmanes tout en montrant les limites des approches sécuritaires de la violence dans le contexte des années 2000.

Agenda

Troisième édition des Veillées du Ramadan
L'Institut des Cultures d'Islam - Paris
du 09 septembre au 02 octobre 2008

L’Institut des cultures d’Islam et la compagnie Graines de Soleil organisent la troisième édition des Veillées du Ramadan à la Goutte d’Or.

Ces veillées sont l’occasion d’offrir la possibilité de découvrir, ou d’approfondir leurs relations avec la diversité des expressions culturelles du monde musulman bien trop souvent réduites dans l’imaginaire collectif au monde arabe. Elles permettent ainsi de découvrir l’islam tel qu’il se vit aujourd’hui non seulement au Maghreb et au Moyen Orient mais aussi en Europe, au Canada ou en Afrique subsaharienne.

Cette année prendra tout particulièrement le chemin du pays Mandingue, sur la trace des contes d’Amadou Hampaté Bâ.

Les veillées sont rythmées par des rencontres, des conférences, des feuilletons du Ramadan, des concerts de musique sacrée et profane, des ruptures concerts (rupture du jeûne suivie d’un concert acoustique), des contes d’ici et d’ailleurs… Les soirées se déroulent principalement à l’Institut des cultures d’Islam en associant d’autres lieux comme le Centre musical Fleury goutte d’Or Barbara, et l’Alhambra avec le concert de Natacha Atlas. La cour de l’ICI transformée en petit marché d’artisanat devient un espace de rencontres et son salon de thé permet de rompre le jeûne ou de simplement boire un verre.

Cette troisième édition est placée sous le signe de la fête, d’un retour aux sources même des veillées d’autrefois qui réunissaient les anciens avec les plus jeunes dans un espace convivial, à travers la parole, le conte, la musique…

Ces veillées sont dédiées à Sotigui Kouyaté, griot, acteur, conteur, connu du grand public pour sa collaboration avec Peter Brook. Il est l’un des plus grands acteurs africains contemporains.

La compagnie Graines de Soleil organise aussi un programme festif et artistique du 14 au 28 octobre 2008.