LE MOZAMBIQUE, FUTURE PUISSANCE ÉNERGÉTIQUE ? Cette émission a été diffusée la première fois en janvier 2017

Lectures

Cartes géographiques d'Afrique - Inclus : un DVDrom contenant plus de 200 cartes et illustrations.
Sous la direction de Wulf Bodenstein
Une coédition Philippe de Moerloose Africamuseum Tervuren (KMMA) - Série « Collections du Musée royal d'Afrique Centrale »
17/01/2017

En attendant sa diffusion en librairie le 17/01/2017, on peut découvrir la plus grande et plus riche collection cartographique de Belgique et d’Afrique centrale en ligne.

Avec le projet Cartesius, la Bibliothèque royale de Belgique, les Archives de l’État, le Musée royal de l’Afrique centrale et l’Institut géographique national mettent pour la première fois en commun leurs données historiques et géographiques, pour le grand public.

Les conservateurs et cartographes ont eu la bonne idée d’ajouter les coordonnées géographiques aux métadonnées des cartes conservées décrivant l’empreinte d’une carte ancienne sur une carte actuelle.

Le site interactif Cartesius est hébergé par l’Institut géographique national.

Les campagnes coloniales du Portugal (1844-1941)
René Pélissier
Pygmalion
01/08/2004

Présentaion de l'éditeur :

Pour la première fois, ce livre, minutieusement documenté , révèle l'histoire globale de la conquête de l'énorme empire colonial que le Portugal est parvenu à se tailler en Afrique, en Inde et en Insulinde, à partir de 1844.

Comment sans argent ni émigrants nombreux, mais avec des armes, ce petit royaume pauvre, que les grandes puissances voulaient évincer, a-t-il pu réussir une telle entreprise ? Mal parti dans sa course impériale, le pays enregistre tout d'abord une série d'humiliations militaires... jusqu'au jour où la mitrailleuse devient son alliée indispensable et omniprésente. En 1910, il a réalisé l'essentiel de ses conquêtes. À son apogée, en 1941, l'étendue de l'Império a été, proportionnellement, égale à celle de l'empire français.

L’ouvrage est toujours en vente et téléchargeable sur divers sites marchands.

Pour aller plus loin :

Michel Cahen, pour la revue en ligne Lusotopie, propose une analyse de l’ouvrage.

On peut lire en ligne, dans le n°32-33 de Matériaux pour l'histoire de notre temps (1993) intitulé « Colonisations en Afrique », un article de René Pélissier : « La colonisation portugaise en Afrique. Aperçus sur quelques mythes et certaines réalités ».

Un récent ouvrage « Portugal, Afrique, Pacifique. Une bibliographie internationale critique (2005-2015) » est salué sur le site de la Société française d’histoire des outre-mers. Le livre contient plus de 70 cartes.

Mozambique : de la colonisation portugaise à la libération nationale
Eduardo Mondlane
L’Harmattan
édition originale 1979

Présentation de l'ouvrage :

« L’histoire nous enseigne que dans certaines circonstances il devient aisé pour des étrangers d’imposer leur domination. [...] Mais l’histoire nous enseigne aussi qu’elle ne peut être préservée que par un contrôle permanent et organisé de la vie culturelle du peuple dominé. »

Amilcar Cabral - Discours à la mémoire d’Eduardo Mondlane - 02/1970 - Syracuse University, New York.

Tout comme Frantz Fanon, Cabral avait compris l’importance de la culture dans la stratégie de conquête coloniale. Cependant, la culture peut également servir comme arme de résistance dans la lutte pour mettre fin à la domination, comme l’avait compris Eduardo Mondlane.

L’universitaire cosmopolite et président fondateur du Frelimo, Eduardo Mondlane Chivambo retrace, dans « Mozambique : de la colonisation portugaise à la libération nationale », les étapes du processus qui a abouti en juin 1975 à la proclamation de la République populaire du Mozambique. L'ouvrage contient aussi des témoignages et de nombreux documents qui éclairent l'assassinat de Mondlane. Son successeur, Samora Machel, sera le premier président du Mozambique.

Le livre est téléchargeable sur le site de L’Harmattan.

Pour aller plus loin

Michel Cahen, historien de l’Afrique lusophone contemporaine, revient sur cette période cruciale dans l'article « Lutte d’émancipation anticoloniale ou mouvement de libération nationale ? Processus historique et discours idéologique. Le cas des colonies portugaises, et du Mozambique en particulier » (Revue historique - 01/2006 - n° 637) consultable sur Cairn.

RFI fait retour sur l’histoire du Frelimo et la naissance du Mozambique, l’un des derniers pays d’Afrique à avoir été décolonisé (25 juin 1975). La journaliste Patricia Huon rend compte de sa visite à Maputo, où 23 000 Portugais quittaient l’un des pays européens les plus durement touchés par la crise, pour s’installer dans l’ancienne colonie.

Histoires rêvérées
Mia Couto avec la traduction de Elisabeth Monteiro Rodrigues
Chandeigne
01/09/2016

« Là où l'homme a perduré, a survécu une semence, rêve fécondant le temps. Ce rêve s'est dissimulé au tréfonds de nous-mêmes, là où la violence ne pouvait frapper, là où la barbarie n'avait pas accès »

Mia Couto

Présentation de l'éditeur

Écrites juste après la guerre civile qui a ravagé le Mozambique de 1977 à 1992, les nouvelles qui composent « Histoires rêvérées » dessinent comme une cartographie de l'espoir. Si les stigmates de la guerre sont à jamais inscrits dans la chair de ces hommes, de ces femmes et de ces enfants qui parcourent ces récits, nul ne saura jamais leur dénier la capacité de rêver.

Retrouvez la suite de cette présentation sur le site de l’éditeur.

Les ouvrages de Mia Couto sont traduits par Elisabeth Monteiro Rodrigues et publiés chez Chandeigne.

Une recension de l’ouvrage est proposée par Lucas Roxo pour le site Africultures.

À propos de l'auteur

Auteur de romans et de poèmes, Mia Couto, né en 1955, est le Mozambicain le plus traduit au monde. Lauréat du prix Camoes en 2013 (l'équivalent du Nobel de littérature pour le monde lusophone), cet ancien journaliste est aujourd'hui biologiste et enseigne l'écologie à l'université de Maputo.

On peut découvrir Mia Couto qui s’exprime dans un entretien à l'AFP (06/2015) sur le Mozambique en chantier.

Afrique, État des résistances dans le Sud
François Polet
Editions Syllepse
01/12/2016

Présentation de l'éditeur :

L’analyse des processus en cours invite à la prudence : si l’imaginaire démocratique progresse au sein des sociétés africaines, il coexiste avec des tendances lourdes – déphasages entre mondes rural et urbain, instrumentalisation des identités ethniques ou religieuses, reproduction des logiques clientélistes au sein des oppositions et des sociétés civiles qui marqueront les futurs arrangements sociopolitiques.

Retrouvez la suite de cette présentation et la table des matières sur le site des Editions Syllepse.

Brighter Africa: The growth potential of the sub-Saharan electricity sector
Antonio Castellano, Adam Kendall, Mikhail Nikomarov, Tarryn Swemmer.
McKinsey & Company
2015

Ce rapport est cité comme référence au cours de l’émission et téléchargeable sur le site McKinsey, société de conseil en stratégie économique.

A lire également : « Lions on the move, I et II », le rapport 2016 et le rapport 2010, produits par le McKinsey Global Institute. Ce dernier fut remis en cause, notamment par l’économiste Carlos Lopes, dans un article du journal Le Monde (09/2016).

Pour anecdote, le Financial Times propose le portrait d’une ancienne consultante de McKinsey, installée récemment dans la capitale mozambicaine Maputo. On y apprend l’existence de l’Expatistan : non pas un pays mais un index comparatif en ligne.

Le droit pétrolier et minier en Afrique (1re édition)
Thierry Lauriol, Émilie Raynaud
L.G.D.J Collection : Droits africains
01/12/2016

Présentation de l'éditeur :

L'exploitation des ressources naturelles en Afrique constitue un enjeu majeur.

Cet ouvrage, d'un intérêt novateur, s'adresse à tous les passionnés de l'Afrique, aux étudiants, mais avant tout aux praticiens du secteur intervenant sur le continent africain.

Retrouvez la suite de cette présentation et la possibilité de commander l’ouvrage des deux auteurs, avocats spécialisés, sur le site L.G.D.J.