LE QATAR, PUISSANCE RÉGIONALE OU MONDIALE  Cette émission a été diffusée la première fois en mai 2015

Lectures

Monarchies du Golfe - Moyen-Orient n° 22
Sous la responsabilité éditoriale de Guillaume Fourmont
Areion
01/04/2014

Présentation de l’éditeur

En mars 2014, une grave crise diplomatique a éclaté au sein du Conseil de coopération du Golfe (CCG), une organisation qui, aux yeux du monde, réunit des monarchies arabes soucieuses de protéger leurs intérêts économiques et d’assurer leur sécurité. En réalité, il existe bien des différends entre l’Arabie saoudite, Bahreïn, les Émirats arabes unis, le Koweït, Oman et le Qatar, entre des régimes vieillissants et des despotes plus ou moins éclairés. Un premier cliché tombe, le CCG n’étant pas un tout homogène. Et ce ne sera pas le seul. Ainsi, au-delà des gratte-ciel, des excès urbains et des dépenses de milliardaires, il existe de vraies questions intérieures dans des pays touchés par la pauvreté, la discrimination et autres interrogations « citoyennes » qui bouleversent le Moyen-Orient depuis les révolutions de 2011.

La suite de l'éditorial de Guillaume Fourmont est disponible sur le site du magazine.

L'état du monde arabe
Mathieu Guidère
De Boeck Superieur - Collection Monde arabe - Monde musulman
01/03/2015

Présentation de l’ouvrage

Synthèse sur l'ensemble des pays arabes, cet ouvrage résume l'essentiel de chaque pays avec des repères pour comprendre et décoder l'actualité. Le site De Boeck Superieur propose une présentation de l'ouvrage, un sommaire et un recueil d'articles de presse.

À propos de l’auteur

Mathieu Guidère est professeur à l'Université de Toulouse 2, titulaire de la chaire d'islamologie et pensée arabe. Il y dirige aussi le programme de veille sur la radicalisation (Radicalization Watch Project, en anglais, RWP). Il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages, dont l'Atlas des pays arabes : Des révolutions à la démocratie ? publié chez Autrement.

L'état du monde arabe fait partie de la collection "Monde arabe - Monde musulman" que dirige Mathieu Guidère. La collection comprend l'ouvrage de Nabil Ennasri : Qatar édité en 2013.

La finance islamique
Michel Ruimy
SEFI/Arnaud Franel
01/06/2008

Présentation de l’éditeur

La finance islamiste est fondée sur des principes religieux stricts (interdiction de l'usure, de la spéculation et des activités illicites - alcool, pornographie, jeux...) que les établissements bancaires s'efforcent d'appliquer ou de contourner afin de séduire une clientèle nouvelle. Ce compartiment de la finance connaît, depuis quelques années, une croissance exponentielle. Les actifs islamistes ont enregistré une croissance annuelle de 11% au cours des dix dernières années pour atteindre, selon certains experts, 500 milliards USD, le nombre de fonds investis en actions, cotées et non cotées, en immobilier, en soukouks... a bondi, passant de 97 en 2000 à près de 500 aujourd'hui. Après avoir présenté les principes religieux qui président à la finance islamiste, cet ouvrage met en perspective les tendances actuelles de ce segment et décrit, sous une forme originale et synthétique, un large panorama des techniques de financement utilisées dans les transactions avant de s'intéresser à la gestion des risques encourus. L'objectif de ce livre est de fournir, aux praticiens des banques et aux financiers d'entreprise, un guide des diverses opérations effectuées dans le cadre de la finance islamiste, aux étudiants et aux universitaires un manuel en prise directe sur les pratiques financières des établissements bancaires.

À propos de l’auteur

Michel Rumy, économiste dans un grand établissement financier français, a écrit de nombreux ouvrages et articles consacrés à l'économie et à la finance. Il enseigne, par ailleurs, l'économie bancaire et financière dans divers établissements universitaires et Grandes Ecoles (Institut d'Etudes politiques de Paris, ESCP-eap, etc.)

À propos du sujet

Pour aller plus loin sur le sujet, on peut lire Les cahiers de la Finance Islamique n°8 sous la direction de Sâmi Hazoug, Laurent Weill et Michel Storck de l'Islamic Finance Specialists Organization, basée à Strasbourg depuis 2012, ainsi que le dossier Qu'est-ce que la finance islamique sur le site du Centre de documentation économie-finances (CEDEF), ou encore le dossier préparé par l'Institut du Monde arabe qui explique l'engouement sans précédent dans les pays occidentaux pour celle-ci.

Le Qatar aujourd'hui - La singulière trajectoire d'un riche émirat
Mehdi Lazar
Michalon
01/03/2013

Présentation de l’éditeur

Dans cette étude complète et détaillée, Mehdi Lazar propose de retracer la montée en puissance de l’émirat à travers ses lignes de force et de faiblesse et tente ainsi de comprendre les raisons de sa surexposition.

À propos de l’auteur

Mehdi Lazar est géographe et spécialiste du Qatar. Il est chercheur associé au laboratoire Géographie-cités et docteur de l'université Panthéon-Sorbonne. Il est aussi inspecteur de l'Éducation nationale après avoir été enseignant en France et aux États-Unis. Il est auteur d’Espace et histoire de l'université américaine et de Qatar, une Éducation City - Délocalisation des campus universitaires et globalisation de l'enseignement supérieur publiés chez l'Harmattan.

Qatar - Les nouveaux maîtres du jeu
Sous la direction de Olivier Da Lage, Renaud Lecadre, Michel Ruimy, Jean-Pierre Séréni
Demopolis
01/03/2013

Présentation de l’ouvrage

Ce livre est une enquête sur la stratégie du Qatar pour devenir les maîtres du jeu sur la scène mondiale. Le site de l’éditeur en propose une présentation et rassemble de nombreux liens.

À propos des auteurs

Olivier Da Lage, rédacteur en chef à RFI, a vécu dans l'émirat de Bahreïn de 1979 à 1982 comme correspondant pour plusieurs publications francophones, effectué de nombreux voyages et publié plusieurs ouvrages et articles consacrés aux monarchies du Golfe. Il a répondu aux questions d'ARTE Journal.

Renaud Lecadre, journaliste à Libération depuis vingt ans, est en charge des affaires politico-financières.

Michel Ruimy, économiste de banque, enseigne l'économie et la finance. Il a effectué plusieurs séjours dans le Golfe et au Qatar. Il est auteur de plusieurs articles et ouvrages dont Les fonds souverains (Economica) et La Finance islamique (SEFI).

Jean-Pierre Séréni, écrivain et journaliste économique, est spécialiste du secteur de l'énergie et de l'Afrique, et auteur de différents livres sur le pétrole, les grands patrons et la Ve république.

À propos de l'éditeur

Demopolis a aussi publié 100 idées reçues sur le Moyen Orient de Fred Halliday, spécialiste anglais du Moyen-Orient et professeur de politique internationale à la London School of Economics, et Islam et capitalisme de Maxime Rodinson, grande figure d’une lignée exceptionnelle d’islamologues occidentaux.

L’énigme du Qatar
Nabil Ennasri avec la préface de Pascal Boniface
Armand Colin
01/03/2013

Présentation de l’éditeur

Le Qatar occupe une place à part sur l'échiquier du Moyen-Orient. Micro-monarchie hier inconnue du grand public, l'émirat jouit aujourd'hui d'un rayonnement international inversement proportionnel à la superficie de son territoire. Ce dynamisme impressionne et suscite beaucoup d'interrogations.

À propos de l'auteur

Nabil Ennasrie, fondateur de l'Observatoire du Qatar, fait l'objet de nombreuses critiques. On peut citer Haoues Seniguer, Chercheur au Groupe de Recherches et d'Études sur la Méditerranée et le Moyen Orient (GREMMO) et Maître de conférences en science politique à Sciences Po Lyon, dans son blog sur Huffington Post. Et pour répondre à Haoues Seniguer, sur son article "État islamique, Qatar et alliés : de lourdes ambivalences", sur le même site, Khalid Bin Mohammed Al-Attiyah, Ministre d’État aux Affaires Etrangères du Qatar, signe un article : "Non, le Qatar ne soutient aucun groupe extrémiste, d'aucune manière".