LES PARCOURS DE L’IMMIGRATION (2/3) Cette émission a été diffusée la première fois en mars 2009

Lectures

Dynamique des flux migratoires Futuribles n°343

07/ 2008

Editorial Sur les migrations par Hugues de Jouvenel

Immigration étrangère et développement local en France par Gérard-François Dumont

La population française à l'étranger par Bernard Gentil

Effets démographiques de l'immigration étrangère. Éléments de comparaison européenne par Michèle Tribalat

Migrations : le défi statistique européen par Xavier Thierry

Forum : Pénuries de main-d'oeuvre en France. Immigration : la fuite en avant ? par Alain Parant

Tribune européenne : L'Europe et l'immigration par Jean-François Drevet.

En complément une étude :

Le bâtiment sans énergies fossiles ? Les bâtiments pourront-ils se passer des énergies fossiles en France à l'horizon 2050 ? par Christophe Marchand, Marie-Hélène Laurent, Rouzbeh Rezakhanlou et Yves Bamberger.

Le temps des immigrés Essai sur le destin de la population française.
François Héran
Seuil Collection : La République des idées
2007

Le directeur de l'INED (Institut National d'Études Démographiques) décrit la situation générale de l'immigration en France et révèle les erreurs qui, selon lui, ont émaillé les récents débats parlementaires sur le sujet. Il examine les politiques de quotas migratoires mises en place ces dernières décennies dans divers pays (Canada, Espagne, etc.) et s'interroge sur le visage que présentera la France dans trente ou quarante ans.

Pour un autre regard sur les migrations Construire une gouvernance mondiale
Bertrand Badie, Rony Brauman, Emmanuel Decaux et al. Préface Anne Gazeau-Secret
La Découverte Collection : Sur le vif
05/2008

En 1948, la Déclaration universelle des Droits de l’Homme proclamait « le droit pour toute personne de quitter un pays y compris le sien ». Toujours d’actualité, ce droit à la mobilité et les migrations qui l’accompagnent relèvent aujourd’hui d’un enjeu global. Mais la difficulté à admettre cette perspective conduit les pays de destination comme de départ à un traitement inefficace. En cherchant à utiliser les migrations comme une variable d’ajustement national et à court terme, les pays n’en tirent pas les bénéfices qu’elles peuvent procurer aux sociétés comme aux migrants. S’appuyant sur de nombreuses analyses, les auteurs proposent des pistes concrètes pour poser un autre regard sur les migrations. Ils montrent qu’à rebours des politiques contre-productives de fermeture des frontières, une « bonne mobilité » abaisserait les coûts des migrations et en régulerait les flux et les incertitudes par une assistance et une information adéquate. Ils préconisent une gouvernance mondiale qui associerait, aux côtés des États, les syndicats, les entreprises et la société civile. Sans être une nouvelle institution, un tel dispositif, relié à l’ONU, faciliterait et coordonnerait les activités des organisations internationales, des gouvernements et des acteurs non-gouvernementaux dans leurs compétences respectives.

Ce travail est le fruit d’une collaboration entre le ministère des Affaires étrangères et européennes et un groupe d’experts ; une libre réflexion est ainsi mise à disposition des décideurs et du public.

Hommes & Migrations n°1271 La Convention des Nations unies sur les droits des travailleurs migrants. Enjeux et perspectives

Cité nationale de l’histoire de l’immigration
01/2008

La Convention des Nations unies sur les droits des travailleurs migrants, par Paul de Guchteneire et Antoine Pécoud

La naissance d’une Convention. Les difficiles relations entre migrations et droits de l’homme, par Graziano Battistella

La Convention, symbole d’une approche alternative des migrations internationales, par Patrick A. Taran

Les obstacles à la ratification de la Convention en France. Un refus politique au nom de l’Europe, par Hélène Oger

L’Union européenne face à la Convention sur les travailleurs migrants, par Euan MacDonald et Ryszard Cholewski

La Convention de l’Onu sur les travailleurs migrants et la situation au Canada, par Victor Piche, Eugenie Pelletier, Dina Epale

Le Mexique, un Etat partie, pays d’émigration, de transit et d’immigration, par Gabriela Diaz et Gretchen Kuhner

la Convention sur les travailleurs migrants en Asie : obstacles, opportunités et perspectives, par Nicola Piper

La Convention en Afrique du Sud : les droits des migrants depuis la fin de l’apartheid, par Jonathan Crush, Vincent Williams, Peggy Nicholson

Droits de l’homme et migrations : l’émergence d’un enjeu international, Entretien avec Mariette Grange

Hommes et migrations, La Convention des Nations unies sur les droits des travailleurs migrants.

Agenda

13ème Festival de l'imaginaire
La Maison des Cultures du Monde - Paris.
Jusqu'au 10 avril 2009

Depuis 25 ans, la Maison des Cultures du Monde invite des artistes et des groupes de différentes régions du monde. Le président en fut, de 1982 à 2000, Jean Duvignaud, sociologue, critique de théâtre, dramaturge, essayiste, anthropologue.

Créé en 1997, le Festival de l'Imaginaire concentre au début du printemps (mars-avril) les efforts de plusieurs institutions parisiennes, régionales et européennes dans le domaine des cultures du monde. Scène ouverte aux peuples et à leurs formes d'expression les moins connues ou les plus rares, le Festival de l'Imaginaire définit sa politique de programmation sur l'exploration, la découverte et la révélation en cherchant à susciter chez le spectateur une perpétuelle curiosité. Savants ou populaires, contemporains ou traditionnels, minimalistes ou sophistiqués, les spectacles du Festival de l'Imaginaire sont pour la plupart inédits en France ; d'autres cependant reviennent, après plusieurs années d'absence, que ce soit pour satisfaire le désir de découverte des nouvelles générations de spectateurs ou pour faire découvrir de nouveaux talents. Ainsi, tout au long du festival, se côtoient de grands maîtres de la tradition et de jeunes artistes soucieux d'enrichir et de renouveler un art souvent séculaire.

Le Festival de l'Imaginaire est aussi un espace de réflexion. Expositions, colloques, tables rondes, conférences-démonstration, sur des thèmes culturels ou des faits de société, sont autant d'événements qui proposent de nouveaux repères et permettent d'élargir notre vision du monde.

Depuis le 02 mars de nombreuses manifestations ont déjà eu lieu. Jusqu'au 10 avril, le festival propose :

Pologne - TADEUSZ KANTOR La classe morte / un événement - vidéo - Du 22 au 24 mars à 20h30 > Maison des Cultures du Monde

Ouganda - MUSIQUE DE COUR DU BUGANDA, Ensemble de musique classique Baganda , Sous la direction d’Albert Bissaso - 25 et 26 mars à 20h30 > Maison des Cultures du Monde

Indonésie - BEDHOYO, Ballet du kraton de Surakarta - Du 27 au 29 mars à 20h > Amphithéâtre de l’Opéra Bastille

Azerbaïdjan - ASHIQ - Bardes d'Azerbaïdjan - 29 mars à 17h > Auditorium du Musée du Louvre

Corée - YONG-BU HA, Les danses de l’homme , Accompagné par l’ensemble Baramgot dirigé par Won Il - 30 et 31 mars à 20h > Amphithéâtre de l’Opéra Bastille

Indonésie - WAYANG KULIT, Théâtre d’ombres de Solo - Du 2 au 4 avril à 20h30 > Maison des Cultures du Monde

Tunisie - LE VOYAGE EN MEDITERRANEE Un concert de Sonia Mbarek - 3 et 4 avril à 20h30 > Institut du Monde Arabe

Indonésie - TEMBANG SUNDA, Chant courtois de Java-ouest - 5 avril à 17h > Auditorium du Musée du Louvre

Pakistan - MEHR ALI ET SHER ALI QAWWALS, Chants soufis - Du 8 au 10 avril à 20h30 > Maison des Cultures du Monde

Mexique - Une exposition des EX-VOTO CONTEMPORAINS d'Alfredo Vilchis - Du 3 au 29 mars > Galerie Frederic Moisan