LES SENTINELLES ÉCOLOGIQUES Cette émission a été diffusée la première fois en novembre 2008

Lectures

Changement Climatique et Biodiversité dans l’Outre-Mer Européen
sous la direction de Jérôme Petit (UICN) et Guillaume Prudent (ONERC) Comité de rédaction : Sarah Aubertie (UICN), Florian Kirchner (UICN), Jean-Philippe Palasi (UICN), Wiebke Herding (UICN)
De Boeck Design & Communication Studio/UICN Bureau régional pour l’Europe
2008

Les collectivités d’Outre-Mer de l’Union européenne sont particulièrement vulnérables aux effets du changement climatique. En majorité des îles tropicales, elles ont une taille réduite et des ressources limitées ; elles sont généralement isolées, et largement exposées aux cyclones et à l’élévation du niveau marin. Les écosystèmes insulaires sont particulièrement riches, avec des taux d’endémisme records, mais ils sont aussi souvent extrêmement fragiles, et déjà hautement dégradés ; leur résilience face à de nouvelles agressions est donc limitée. L’économie des îles tropicales est largement dépendante de la qualité des milieux naturels, à travers notamment le tourisme, la pêche et l’agriculture de subsistance ; une dégradation de ces milieux pourrait affecter considérablement les populations locales. Les territoires européens situés dans les régions polaires sont eux aussi particulièrement menacés ; le réchauffement projeté en Arctique est deux fois supérieur à la moyenne mondiale. Ainsi, les collectivités d’outre-mer apparaissent comme de véritables sentinelles pour l’Union européenne, qui, postées aux quatre coins du globe, sonnent l’alarme face aux effets précurseurs du changement climatique sur l’ensemble des écosystèmes mondiaux.

Ce document de référence, réalisé par l’UICN en partenariat avec l’ONERC, offre pour la première fois une analyse comparative des 28 collectivités d’outre-mer de l’Union européenne. En première partie, une analyse thématique dévoile les enjeux transversaux des collectivités et leurs menaces communes. Ensuite, un profil contextuel de chaque collectivité, un aperçu de sa biodiversité remarquable et des pressions majeures qui pèsent sur ses ressources, et une présentation des menaces nouvelles entraînées par le changement climatique sont exposés dans une section spécifique pour chacune des 28 collectivités de d’Outre-Mer européen. Pour certaines d’entre-elles, des exemples de stratégies de réponse et de « bonnes pratiques » face aux effets du changement climatique sont rapportés.

Téléchargeable sur : www.reunion2008.eu/pages/fr/fr-publication.html

Biodiversité et conservation dans les collectivités françaises d’Outre-Mer.
sous la direction d’Olivier Gargominy
Comité français pour l’UICN Collection Planète Nature.
2003

Grâce à son réseau d’experts, le Comité français de l’UICN a publié en 2003 la première synthèse sur la biodiversité des collectivités d’Outre-Mer. Cet ouvrage expose l’exceptionnelle richesse en espèces et en habitats naturels de ces territoires, qui confère à la France une responsabilité de premier plan dans la lutte contre l’érosion de la biodiversité mondiale.

Malgré une superficie réduite (0,08 % de la surface terrestre totale), 3450 plantes et 380 vertébrés sont strictement endémiques aux collectivités françaises d’outre-mer, soit plus que dans toute l’Europe continentale. Le milieu marin outre-mer, vaste de plus de 10 millions de km2, abrite environ 10 % des récifs coralliens et lagons de la planète.

Mais les collectivités d’Outre-Mer illustrent aussi la crise actuelle de la biodiversité. On recense dans ces territoires 60 fois plus d’extinctions globales d’espèces qu’en métropole. De nombreux habitats naturels sont maintenant réduits à quelques lambeaux qui subissent toujours de fortes menaces. Signataire de la Convention sur la diversité biologique, la France s’est engagée avec ses partenaires européens à enrayer le déclin de la biodiversité. La mobilisation de tous les acteurs, la mise en place de programmes d’actions et une meilleure prise en compte de la biodiversité dans les politiques de développement sont indispensables pour atteindre cet objectif.

La synthèse en téléchargeable sur :

www.uicn.fr/Biodiversite-outre-mer-2003.html

Mondes insulaires tropicaux Géopolitique, économie et développement durable
Olivier Dehoorne et Pascal Saffache
Ellipses8 Collection : Carrefours. Les dossiers
06 2008

Le livre analyse des mécanismes de contrôle et de gestion des ressources naturelles et des territoires à travers l'exemple ... des expériences de développement durable des îles.

Nature sauvage, nature sauvée? Écologie et peuples autochtones
Sous la responsabilité éditorial de Jean-Claude Monod et Jean-Patrick Razon
Survival France Collection : Ethnies documents n°24-25
1999

De l’Amazonie en flammes à la Papouasie déboisée à un rythme vertigineux, des territoires du Grand Nord livrés à une exploitation pétrolière anarchique au Sahara contaminé par les essais nucléaires, le destin des peuples indigènes apparaît chaque jour davantage lié à la préservation de leur environnement. La prise de conscience de la gravité des périls écologiques pour l’avenir de l’humanité s’est ainsi accompagnée, ces dernières années, d’une réflexion sur le rôle des peuples indigènes dans la protection de certains écosystèmes et de la biodiversité. Il est arrivé que ces peuples soient désignés comme responsables de la dégradation d’un environnement qu’ils ont pourtant contribué à préserver durant des millénaires : ainsi certains gouvernements et organismes internationaux ont-ils prôné leur expulsion afin de constituer des Parcs naturels « vierges » de toute présence humaine. L’écologie entre alors en conflit avec les droits des peuples indigènes; mais une telle opposition est-elle inévitable? Ce numéro d’Ethnies s’appuie sur les analyses de spécialistes internationaux de cette problématique et sur des témoignages de la conception que se font les peuples en question de la destruction de leur environnement et des mesures à prendre pour le protéger.

Regards sur la Terre 2008, l'annuel du développement durable Biodiversité, nature et développement
Sous la direction de Laurence Tubiana et Pierre Jacquet
Presses de Sciences Po
10/2007

Un bilan chronologique et thématique des événements de l'année 2006 - 2007 avec un agenda des grands rendez-vous de 2008, suivi d'un dossier sur la biodiversité qui vise à clarifier les concepts, présenter les acteurs et éclairer les débats par des analyses, des encadrés et des interviews. Une dernière partie offre des repères sur le développement durable (cartes, chronologies, synthèses...).

Agenda

Cafés Géo et Cafés Géopolitiques
Snax Kfé (Paris 3)
lundi 3 novembre 2008

Depuis les cafés littéraires du XVIIe siècle (Le Procope, 1686) aux cafés Philo et Sciences des années 1990, le café a renouvelé sa vocation de convivialité et d'intelligence grâce aux cafés géographiques et géopolitiques. Citoyenneté et dialogue, rhétorique et débat sont à l'oeuvre.

L'association des Cafés Géo, autour de son fondateur Gilles Fumey, a fêté ses dix ans en mars 2008, et a essaimé en Belgique et au Canada.

Le site propose, au-delà de son agenda, de nombreux textes commentant gastronomie, littérature ou films.

Les cafés géopolitiques sont nés au sein de l'IFG Paris 8, sous la responsabilité de Delphine Papin et animés notamment par Frank Tétart, deux très proches collaborateurs du Dessous des Cartes. Delphine Papin précise : "par géopolitique, nous entendons, non seulement les questions internationales, mais aussi les problèmes qui se posent au plan local ainsi que toutes rivalités de pouvoir sur du territoire".

Les cafés géopolitiques, en association avec les Cafés Géo et en collaboration avec la revue Hérodote, proposent le lundi 3 novembre au Snax Kfé (Paris 3) le thème suivant : "J-1 : l’Amérique osera-t-elle Obama ?"

Avec Frédérick Douzet, Maître de conférences à l'Institut Français de Géopolitique de l'Université Paris 8 et Membre de l’Institut Universitaire, et avec Raphaël J. Sonenshein, Professeur de sciences politiques à l’Université d’État de Californie à Fullerton.

L’agenda des cafés géographiques sur www.cafe-geo.net

L’agenda des cafés géopolitiques sur www.geopolitique.net