SHANGHAI : CAPITALE DU XXIe SIÈCLE ? Cette émission a été diffusée la première fois en février 2011

Lectures

Great Vision for the Future - World Expo 2010 Shanghai

Page One
06/2010

Avec une histoire de plus de 150 ans, l'Exposition universelle a été présentée à travers une grande variété d'expositions et dans des pavillons au design innovant. Great Vision for the Future présente les projets qui ont concouru dans des différents pays pour l'Expo universelle 2010 de Shanghai ainsi que les finalistes et quelques participants de la prestigieuse compétition. Un ouvrage de référence pour tous les concepteurs et les amateurs d'architecture.

Shangwhy, métapole agricole
Emilie Cam et Rémi Ferrand
Le livre est à commander sur le site : shangwhy.blogspot.com/
2009

Emilie Cam et Rémi Ferrand (agence ReW) ont parcouru pendant plusieurs mois de l’année 2009 le territoire élargi de l’agglomération de Shanghai. De leurs parcours et leurs rencontres, ils ont tiré un portrait saisissant d’une métropole globale en devenir : « Shangwhy, métapole agricole » qui aborde de façon narrative et cartographique les problématiques du territoire et de l’agriculture, de l’architecture et du patrimoine, de l’économie et des icônes, des infrastructures ou de la population.

« Autant que Shanghai la ville réelle, c’est de Shangwhy dont nous dressons ici le portrait : l’avatar fantasmé, l’icône urbain révélateur de tous les enjeux et de toutes les ambitions. Cette agglomération est une métapole : un nouvel ensemble urbain « distendu, discontinu, hétérogène et polynucléaire » selon les mots de François Ascher *.

Dans un pays où Population, Histoire et Culture demeurent profondément rurales, c’est par la campagne que nous avons approché la ville. Les enjeux urbains et les solidarités semblent s’articuler, en Chine, autour de problématiques agricoles. Dans ces jours d’attente, avant que ne s’expose aux yeux du monde ce grand laboratoire urbain, nous avons parcouru cette ville région avec en bandoulière un appareil photo et plusieurs questions simples. Shanghai va-t-elle devenir la capitale du XXIe ? Que devient la ville quand la campagne disparait ? »

* François Ascher (1946, Metz – 8 juin 2009, Paris), professeur à l'Institut français d'urbanisme. Il reçut le Grand prix de l’urbanisme 2009.

A changing Shanghai
Photographies de Xu Xixian et Xu Jianrong
Shanghai People’s Fine Arts Publishing House

Un père et son fils ont élaboré un recueil de photographies présentant les mêmes lieux, les mêmes scènes de rues avec 30 ans d’écart. Derrière les changements constatés, c’est l’énergie de la Perle de l’Orient que l’on ressent et sa détermination à se dépasser afin de redevenir une des plus belles cités d’Asie. Les changements sont certes radicaux mais l’on retrouve aussi les petites rues, les arrière-cours où la vie des fiers Shanghaiens perdurent encore aujourd’hui. Xu Xixian est né à Shanghai en 1942. Il avait 4 jeunes sœurs et un frère et son père était tailleur. Il commença donc à travailler très jeune dans une usine à grains. Il acheta son premier appareil photo d’occasion de marque allemande en 1965 pour 60 yuans puis un second en 1978 : une vocation était née ! Avec son fils, Xu Jianrong, ils ont créé un portrait "avant-après" de la ville qui illustre l'expansion et la modernisation rapides et questionnent les perceptions et les implications sociales d'un passé en train de disparaître et d'un présent futuriste.

Le livre peut être commandé sur le site : www.shwenyi.com/english/html/fa.html ou sur le site développé par l'" Information Office of Shanghai Municipality " et le "Shanghai Foreign Language Book Store" : appl.eastday.com/news/bookstore/front_e/xiangxi.asp?pkey=397

Frenchtown Shanghai : western architecture in Shanghai’s old French concession
Tess Johnston & Deke Erh
Old Chine Hand Press, 220 pages
2000

Tess Johnston est une ancienne diplomate américaine qui a vécu vingt ans à Shanghai. Elle est l’auteur de nombreux ouvrages sur l’architecture occidentale en Chine, notamment à Shanghai. Erh Dongqiang, alias Deke Erh est né en 1959 à Shanghai, dans l’ancienne concession française. Il fut l’un des premiers photographes freelance de Chine : il photographie depuis vingt ans « sa » ville qu’il aime tant et travaille avec Mme Johnston depuis 1990. Il a aujourd’hui un atelier à Taikang Lu.

Shanghai - Histoire, promenade, anthologie & dictionnaire
Nicolas Idier
Robert Laffont Collection : bouquins
12/05/2010

Le " Paris de l'Orient " des années 1930, devenu l'une des grandes métropoles du monde, dépasse aujourd'hui toute comparaison.

Ville chinoise autant que capitale cosmopolite, ville de tous les excès, Shanghai multiplie les âges d'or. Derrière la vitrine du triomphe économique et de la démesure architecturale se développe une culture inquiète, tout à la fois tournée vers le passé et aimantée par l'avenir. Les plus grandes personnalités de la Chine contemporaine partagent un point commun : Shanghai. Tout ce qui compte dans le pays a transité par cette ville.

Véritable creuset de la modernité économique, politique et culturelle, Shanghai ne cesse de nous fasciner. Cet ouvrage totalement inédit, tant dans son ambition que dans son contenu, est le fruit d'une collaboration entre les meilleurs spécialistes de la Chine, aussi bien français que chinois ou anglo-saxons, historiens, économistes, écrivains, acteurs de la vie trépidante d'une ville ancrée dans son temps.

Comprendre Shanghai, c'est non seulement comprendre la Chine d'aujourd'hui, mais comprendre le monde où l'on vit.

L'auteur en quelques mots...

Edité sous la direction de Nicolas Idier, agrégé d'histoire, diplômé de chinois et associé au Centre de recherche sur l'Extrême-Orient de Paris-Sorbonne (Creops), cet ouvrage en quatre parties : Histoire, Promenades, Anthologie, Dictionnaire, fait de Shanghai un portrait riche, complet et d'une grande diversité.

Atlas de Shanghai
Thierry Sanjuan - Madeleine Benoit-Guyod , Julien Daniel (Photographe)
Autrement Collection : Atlas/Mégapoles
16/09/2009

Shanghai est née de l'aventure moderne de la Chine.

Elle connaît aujourd'hui un essor exceptionnel, lié à sa modernisation et à sa force d'attractivité. Métropole, Shanghai l'est par essence. Elle se réinscrit dans le réseau des pôles de commandement mondiaux. Elle devient aussi une mégapole avec toutes les contradictions caractéristiques des grandes villes en brutale émergence. Les questions de développement durable, de stratification sociale et de pollution se bousculent désormais à la porte d'une modernisation qui n'a pas vingt ans.

Ville moderne et postmoderne, lieu de l'enrichissement et de la ségrégation, de la suractivité et de la précarisation, Shanghai illustre étonnamment l'avenir de la ville asiatique, voire de la ville tout court, dans une globalisation sous contrainte.

L'auteur en quelques mots...

Thierry Sanjuan est géographe et sinologue, professeur à l'université Paris 1 et membre de l'UMR 8586 Prodig.

Il a dirigé Le Dictionnaire de la Chine contemporaine (Armand Colin, 2006) et signé l'Atlas de la Chine (Autrement, 2007). Madeleine Benoit-Guyod est cartographe, elle collabore à la collection "Atlas Monde" et au magazine GEO. Julien Daniel a réalisé le reportage photographique.

La Chine et le monde chinois - Une géopolitique des territoires
Thierry Sanjuan Pierre Trolliet , Marie-Astrid Chauviré (Cartographe)
Editeur: Armand Colin Collection: U Géographie
21/07/2010

Les réformes chinoises ont déjà plus de trente ans.

Il convient donc de mesurer les bouleversements économiques et sociaux de la Chine actuelle, et d'analyser ses recompositions géopolitiques tant internes qu'externes, à partir d'une mise en perspective historique et culturelle du monde chinois. Le présent ouvrage offre une présentation de la Chine : dans ses conceptions du territoire, du politique et des réseaux sociaux ; dans ses processus géographiques liés à l'urbanisation et à la globalisation ; dans son organisation régionale, et ses prolongements au niveau des territoires et des populations chinoises hors de la République populaire ; et dans sa montée en puissance géopolitique, sa réintégration en Asie et dans le monde.

Les auteurs mettent en évidence les défis contemporains grâce à une présentation thématique et régionale complète de la Chine : les déséquilibres régionaux et les nouvelles rivalités de pouvoir entre l'Etat central, les régions et les métropoles chinoises ; les inquiétudes environnementales dues à un développement à marche forcée ; la question des marges et des nationalités minoritaires ; la question de la place à venir de la Chine dans le monde.

Thierry Sanjuan, professeur de géographie à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, est directeur de l'UMR 8586 PRODIG - www.geochinafr.

Pierre Trolliet a été professeur de géographie de la Chine à l'Institut national des langues et civilisations orientales - INALCO. Marie-Astrid Chauviré-Deweerdt, professeur de géographie et d'histoire au collège Daniel Féry à Limeil-Brévannes, a réalisé la cartographie.

Chine-Occident - Le grand malentendu du XXIe siècle
Lu-Nian Zheng , Daniel Haber
L'Harmattan
01/11/2010

" Quand la Chine se réveillera, le monde tremblera " L'avènement de la Chine en tant que grande puissance, et bientôt hyper-puissance, pose la question, renouvelée, de ses rapports avec l'Occident.

Pour la première fois depuis 500 ans, c'est-à-dire depuis la Renaissance européenne, l'Occident n'a plus le monopole de l'efficacité. L'émergence de la Chine parachève celle de toute l'Asie, du Japon à l'Inde. La relation des deux civilisations entrées dans la modernité, l'occidentale et l'asiatique (dont la Chine est la matrice), devient cruciale pour la réussite de la globalisation. Or, les deux rencontres précédentes, aux XVIe et XIXe siècles, ont été de vrais chocs de civilisations.

La troisième rencontre, depuis l'ouverture de la Chine en 1978, est le sujet de ce livre : elle avait bien commencé avec le passage de la Chine à l'économie de marché et la confiance des investisseurs étrangers venus massivement en Chine. Ce qui s'est passé juste avant les Jeux olympiques d'août 2008 noircit le tableau : l'affaire du Tibet, celle de la flamme olympique " attaquée ", le mot de boycott des JO prononcé, tout cela a révélé des sentiments très complexes, mêlés de peur, de perplexité et de jalousie, qu'éprouve l'Occident face au réveil de ce " Dragon géant de l'Orient " prédit par Napoléon.

Quant à la Chine, elle constate avec amertume que son entrée dans le concert des nations suscite encore doutes et critiques et se montre désormais vigilante face au complot supposé des " forces hostiles à la Chine " et réticente à adhérer aux " valeurs universelles " défendues par l'Occident. Deux experts, tous deux biculturels, l'un français, Daniel Haber (68 ans), l'autre chinois, Zheng Lu-nian (64 ans), nous parlent et se parlent.

Leur propos ? Comment éviter les malentendus qui peuvent conduire au " grand malentendu ", le choc de civilisations dont la globalisation est potentiellement porteuse.

L'auteur en quelques mots...

Zheng Lu-Nian est shanghaien, forme en Chine pour devenir diplomate.

Né avec la Révolution chinoise et fidèle aux enseignements de Mao, il a cru aux " lendemains qui chantent ", désillusionné, il a mis son amour de la vérité au service de la compréhension mutuelle entre son pays natal et sa patrie d'adoption, la France. Voué à la formation d'étudiants et de cadres d'entreprise, il se distingue par son esprit critique et son franc parler. Daniel Haber est Docteur en sciences économiques et diplômé de l'ESCP et de Sciences Po.

Il est consultant international et spécialiste des économies asiatiques. Il enseigne, en France et en Chine, l'art du management interculturel.

Shanghaï-la-juive
Michèle Kahn
Rocher (Editions du)
21/10/2010

C'est à Shanghai, la ville mythique, interlope et fascinante, que débarque en 1938 Walter Neumann, un jeune journaliste autrichien rescapé de Dachau.

Plus de vingt mille autres Juifs européens, traqués par les nazis, trouveront ainsi refuge dans la seule ville au monde où l'on peut encore entrer sans visa. La misère atroce des réfugiés et du peuple chinois côtoie le luxe effréné de nababs russes ou bagdadiens, de caïds philippins, de Shanghaïens richissimes. Pianiste au Wiener Café, Walter Neumann noue amours et amitiés. La vie commence à lui sourire quand soudain les Japonais, maîtres de la ville, regroupent les réfugiés juifs dans un ghetto.

Pris dans le filet, Walter Neumann se débat pour survivre et repousse l'instant où il devra choisir entre ses deux amours : Macha la belle Russe fortunée, et Feng-si la Chinoise captivante. Mais les troupes communistes avancent... Il fuira à Hong Kong, et son destin se jouera à Macao. Avec ce grand roman d'amour et d'aventures, présenté ici dans une nouvelle édition, Michèle Kahn a révélé en 1997 au public cet aspect méconnu de l'histoire de Shanghai.

Shanghaï Hôtel
Vicki Baum traduit de l'allemand par G. Berthier
Editions Phébus Collection : Libretto
01/1999

Publié en 1939 dans la quasi-clandestinité - à l'heure où les nazis brûlaient les livres de Vicki Baum en place publique -, Shanghaï Hôtel dresse, à travers le destin de neuf personnages que rien, semble-t-il, ne prédisposait à se rencontrer à l'instant fatal, le portrait terrible d'une époque marquée par la mort consentie.

Invitation à redécouvrir - ou à découvrir - une romancière qu'admirait Thomas Mann... et qui fut peut-être, aux yeux d'un public distrait, victime de son extraordinaire succès.

Agenda

"Peurs sur la ville", Violences urbaines à Paris
La Monnaie de Paris 11 quai de Conti, 75006 Paris
Du 21 janvier au 17 avril 2011

Située en plein cœur de la capitale, la Monnaie de Paris est le témoin depuis plus de douze siècles des grands événements qui marquent la vie parisienne. La centralisation française, unique en Europe, a fait de Paris le foyer dans lequel se concentrent les passions et les moments tragiques de tout un pays. Peurs sur la ville propose une réflexion sur la violence urbaine à Paris à travers des photographies historiques, réelles et imaginaires.

Volontairement construite autour d’images chocs, l’exposition s’articule autour de trois points de vue : les photos d’archives de Paris Match, magazine de référence du photojournalisme, la série Paris Street View de Michael Wolf et Guerre ici de Patrick Chauvel. Trois prises de parole pour revenir sur « la vie telle qu’elle est », prendre conscience d’une violence psychologique que nous ne soupçonnons pas et se projeter dans une fiction dramatiquement réaliste de conflits mis en scène dans Paris.

Revenir sur...

L’actualité et l’Histoire : la Libération, la guerre d’Algérie, Mai 68, les attentats des années 80 et 90, ou encore les émeutes de 2005... Ces évènements ont donné lieu à des images bouleversantes dans Paris, gravées dans les mémoires. Les clichés des photographes de Paris Match, témoins de l’Histoire, nous permettent de redécouvrir ces moments chocs provoqués par les malaises de notre société. Nous sommes amenés à porter un autre regard sur Paris, théâtre des passions : les grandes causes, les combats, les luttes en France se font dans sa capitale.

Prendre conscience...

Réalisées à partir de captures d’écran du logiciel « Street view » créé par Google, les images de Michael Wolf font surgir une violence urbaine contemporaine, banalisée et méconnue. Ce sont aujourd’hui des témoins virtuels qui s’emparent des images de notre quotidien : les agressions de la circulation, un couple qui s’embrasse, une passante qui court, un homme qui rajuste sa tenue à l’abri des regards... Ces photographies pixellisées capturent des scènes de notre vie privée, et distillent une violence psychologique de tous les instants en étant accessibles à tous sur l’Internet.

Se projeter...

Patrick Chauvel, grand reporter engagé et témoin des plus importants conflits mondiaux depuis quarante ans, propose une série de photo-montages inédits. Son travail est une projection de la guerre à Paris : il transpose ses clichés les plus frappants devant les monuments emblématiques de Paris. Notre Dame est envahie par des combattants canadiens, une jeune femme est tuée par un sniper serbe devant l’Assemblée Nationale ou encore des tankistes russes gisent sur le parvis du Trocadéro. Patrick Chauvel rappelle que les conflits, si souvent banalisés dans l’actualité, sont plus proches que ce que l’on pense.

Ainsi, qu’elle soit frontale, intime ou fantasmée, qu’elle se traduise par des blessures corporelles ou psychologiques, cette violence interpelle, inquiète, effraie. Peurs sur la ville invite le spectateur à voir et regarder pour comprendre et pour rester vigilant à cultiver la paix.

L’exposition est organisée avec Paris Match, La Galerie Particulière et La Galerie Photo12.

Sous la direction de Max Gallo, de l’Académie Française, les contributions écrites sont de : Olivier Royant, directeur de la rédaction de Paris Match, pour le fonds d’archives de Paris Match, Guillaume Foucher, La Galerie Particulière, pour Michael Wolf, Goksin Sipahioglu et James Nachtwey pour Patrick Chauvel.

Cette exposition est réalisée en partenariat média avec i >Télé, France Info et Metro, et bénéficie du concours de Dupon.

À travers trois regards (les photos d’archives de Paris Match, Michael Wolf et Patrick Chauvel), l’exposition Peurs sur la ville rend compte de l’évolution de la perception des violences urbaines.