SYRIE : LES ORIGINES DE LA CRISE (1/2) Cette émission a été diffusée la première fois en septembre 2012

Lectures

La Syrie depuis 5000 ans
Nora Benkorich, Françoise Briquel-Chatonnet, Anne-Marie Eddé, Gabriel Martinez-Gros, Elizabeth Picard, Maurice Sartre
L'Histoire n°375
04/2012

La Syrie est l'un des plus vieux pays au monde et c'est là que sont apparues les premières communautés chrétiennes.

Mais la Syrie est également une jeune nation aux mains d’un clan depuis 1970, celui des Assad.

Quelques clés pour comprendre les enjeux d'une révolte peut-être plus compliquée qu'ailleurs.

À commander sur le site :

www.histoire.presse.fr/lhistoire/375_

Syrie, l'État de barbarie
Michel Seurat
PUF - Collection Proche-Orient
05/2012

Michel Seurat fut assassiné pendant sa captivité à Beyrouth en 1986, alors otage de l’« Organisation du jihad islamique », une émanation du Hezbollah. Il était l’un des meilleurs spécialistes du monde arabe contemporain.

Arabisant hors pair, homme de terrain scrupuleux, féru de sciences sociales autant qu’islamologue érudit, ce scientifique du CNRS a inspiré les générations successives de chercheurs. Plus d’un quart de siècle après sa disparition, ses textes font toujours référence dans les universités du monde entier. Ils sont désormais recommandés comme des classiques de l’école française sur le Proche-Orient.

Pour livrer ses analyses du système de pouvoir syrien à l’époque de Hafez el-Assad, qu’il nomma « l’État de barbarie », il s'est nourri des textes du grand historien médiéval Ibn Khaldoun, autant que de ceux produits par la sociologie française. Écrit à chaud dans les années 1980, le propos de son livre est plus que jamais d’actualité alors que la Syrie, dont Bachar el-Assad a hérité, s’est enfoncée dans une violence inouïe, où s’enchevêtrent révolution et guerre civile.

Ses études des clans, des villes, des milices urbaines alaouites ou islamistes ainsi que des Frères musulmans fournissent des clefs de lecture indispensables pour comprendre les enjeux et les lignes de clivages d’aujourd’hui, à l’heure où le monde arabe est entré dans l’une des phases de bouleversements majeurs de son histoire.

Agenda

Le IXe festival photo Peuples et Nature
La Gacilly - Morbihan - France
Jusqu'au 30 septembre 2012

« Le festival photo Peuples et Nature de La Gacilly expose une photographie éthique, humaniste et de sens, fondée sur les rapports entre l’Homme et son Environnement. Il croise les regards de photographes venant du monde de l’art et du photojournalisme.

Ce festival est le plus grand festival de photos de France totalement en extérieur. 250 000 visiteurs l’ont fréquenté en 2011.

Les rues, les jardins, les venelles du village se transforment en de véritables galeries d’art photographique.

Dix-neuf expositions y seront installées en 2012 : plus de 600 photos grand format. Les rues redeviennent « espaces publics » au sens propre du terme. Elles informent, interpellent, étonnent, émerveillent et sont lieux d’échanges et de débats, toutes générations confondues. »

Auguste Coudray, président du festival.

En 2012, le festival photo Peuples et Nature de La Gacilly (Morbihan) se veut l’ambassadeur du sommet de Rio de juin 2012.

Le Brésil est l’invité d’honneur de cette neuvième édition où sont exposées les images de Marc Ferrez, de José Medeiros, Julio Bittencourt Anouk Garcia ou encore celles des photographes de l'agence Tyba, élue meilleure agence d’Amérique latine.

En vingt clichés qui ont marqué l’Histoire, une exposition signée de vingt photographes prestigieux présente ces moments de l’actualité qui, de 1992 à 2012, ont marqué la conscience de l’homme vis-à-vis de la planète.

Les peuples restent au cœur du Festival de la Gacilly :

• Pierre de Vallombreuse offre les plus belles images de ses cinq années passées à rencontrer les Hommes Racines ;

•l’Espagnol Juan Manuel Castro Prieto (agence VU) dévoile de véritables « tableaux » des cinq continents ;

• les Allemands Heidi et Hans-Jürgen Koch présentent leur travail stupéfiant sur les grands primates, miroirs de nous les hommes ;

• tandis que le National Geographic nous fait rêver à travers une grande expédition en Russie sur une biodiversité méconnue.

La Gacilly rend hommage au plus célèbre de nos photographes : il y a cent ans naissait Robert Doisneau, l’homme qui photographiait les « petites gens » avec son cœur. Ses filles Annette et Francine ont découvert des images oubliées qui n’avaient jamais été montrées au grand public. Ces trésors retrouvés sont exposés ici pour la première fois.

Toutes les informations sur le site : www.festivalphoto-lagacilly.com/