VERS UN GROENLAND AMÉRICAIN ? Cette émission a été diffusée la première fois en septembre 2009

Lectures

La GéoGraphie n° 1532 / n°5 Glace et neige. La planète

03/2005

Au sommaire :

Xavier Bernier : La neige la nuit. Les pistes de ski la nuit

Philippe Boulanger : La neige s'exporte à Dubai

Entretien avec Claude Lorius : Pourquoi les pôles sont les gardiens de la planète

Jean-Pierre Mohen : Ötzi, la momie des glaces enfin élucidée

Google aime les régions froides

Béatrice Collignon : Les Inuits, la neige et la glace

Brice Gruet : la présence d'une absence

IGN : Le Chimborazo

Brice Gruet : Architectures de glace

Jean-Robert Pitte : les glaces

Henri Rougier : Les stations d'hiver de luxe dans les Alpes

Luc Bureau : Le désir de neige

Gilles Fumey : Atlas des pôles : petite géopolitique des hautes latitudes

Musée des Confluences, les campagnes polaires du Duc d'Orléans

Gérard Joly : à la Société de géographie.

Danièle Van Santen : LGGE

Pôle Nord
Collectif
Editions Riverboom Collection Baechtold's Best
09/2008

Le pôle Nord, à la fois tremplin et cimetière des plus grands explorateurs, est devenu le thermomètre du réchauffement climatique. Le Baechtold's Best a d'ailleurs trouvé des réfrigérateurs sur la banquise. Le nouveau volume de cette collection vous assied dans les traîneaux et vous emmène chassez sur les immensités désertiques. Il vous présente esquimaux facétieux et leurs igloos de couleurs, vous fait déguster de l'ours blanc et du phoque aux airelles en compagnie de ses habitants. Découvrez comment, au pays des " mangeurs de viande froide ", on s'habille, on rit, on pêche, on survit... Un voyage rafraîchissant en 282 photos.

Aventures scientifiques aux pôles
Jean-Pierre Ternaux
CNRS Editions
01/2009

Histoire de l'exploration des pôles, Arctique et Antarctique, description de ces régions au coeur de la dynamique climatique et laboratoire des comportements animaux et humains. Faune, flore, atmosphère, océan, ciel nocturne, c'est aussi le monde de demain qu'aborde cet ouvrage.

Quel avenir pour le Groenland ? Nordiques n.8
Nombreuses contributions Éditorial de Marc Auchet et Nathalie Blanc-Noël, rédacteurs en chef
Institut Choiseul
Hiver 2008-2009

Cette livraison de Nordiques analyse les enjeux géopolitiques du Groenland, un pays mal connu pourtant en passe de devenir un nouvel acteur mondial de premier plan. Ce numéro examine les questions de l'autonomie renforcée du Groenland et des changements politiques et stratégiques qu'elle implique. Relations avec le Danemark, géopolitique de l'Arctique, avenir des puissances du Nord... Cette livraison de Nordiques donne une vision d'ensemble des évolutions que connaît cette région du monde.

Entretien : L'Islande à l'heure de la crise, interview de Tomas Ingi Olrich. Propos recueillis par Nicolas Bénard.

Le dossier : Quel avenir pour le Groenland ?

Au sommaire : L’océan Arctique dans le nouveau contexte géopolitique mondial par Gerard Dussouy . L’avenir est au Nord.

Remarques fondées sur l’expérience : le Danemark en tant que grande puissance arctique par Tom Høyem

Le Groenland : de l’autonomie interne à l’autonomie renforcée par Christian Mejdahl

Un avenir postcolonial groenlando-danois ? Trois scénarios pour la dissolution de la Communauté du royaume et trois autres pour son maintien et sa modification par Ulrik Pram Gad

Un pays fascinant : par Kalaallit Nunaat.

Un témoignage sur le développement du tourisme au Groenland par Annie Lander Laszig

Varia -Le mal somatique et le mal social dans le théâtre d’Ibsen par Yves Carbonnel

La bataille du Grand Nord a commencé
Richard Labévière, François Thual
Perrin
09/2008

Le pôle Nord est l'objet de toutes les convoitises de la part des gouvernements depuis que de nouvelles routes maritimes se sont ouvertes grâce à la fonte des glaciers, mettant à jour des ressources naturelles inexploitées. Ce livre propose une analyse de cette nouvelle guerre économique

Agenda

Parcours des mondes
Carré des antiquaires - Hôtel de la Monnaie - Paris.
Du 9 au 13 septembre 2009 (jusqu'au 18 octobre pour la Monnaie de Paris)
Sous la direction de Pierre Moos - Tribal Art Magazine direction artistique : Alex R. Arthur

Parcours des mondes est le plus important salon d’arts premiers international par le nombre, la qualité et la diversité de ses participants, et il rassemble chaque année une soixantaine de galeristes spécialisés dans les arts d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques. Les plus grandes galeries internationales, belges, américaines, espagnoles, canadiennes, suisses, australiennes, anglaises, allemandes ou de province sont accueillies par leurs confrères parisiens dans le quartier des Beaux-Arts emblématique des arts premiers. Elles proposent des œuvres rares, des pièces plus abordables et des expositions thématiques.

Plusieurs de ces galeries proposeront des oeuvres de tradition Inuit et nordique (Galerie Mestdagh, Indigènes sprl - John Gilstoff, Galerie Schoffel-Valluet, Galerie Yann Ferrandin , Galerie Flak...).

Cette concentration exceptionnelle d’œuvres et d’experts prend la forme d’un salon ouvert en accès libre où les visiteurs peuvent parcourir les rues pittoresques de ce quartier historique, devenu l’écrin des arts premiers. Chaque galerie offre dans une présentation et une esthétique personnalisée et intimes chefs-d’œuvre inconnus d’Afrique ou d’Océanie, pièces ethnographiques plus abordables et œuvres recherchées des collectionneurs.

La photographie sera présente dans de nombreux lieux avec notamment le travail d'Hugo Maertens qui dévoile à travers "African Faces" le masque africain tel qu’on ne l’avait jamais vu en s’attachant dans ses photos grand format à des détails et des effets de surfaces de masques provenant notamment des musées de Tervuren et Anvers, ou de collections privées.

Jacqueline Salmon présente son travail sur le thème du Rhône et du sacré dans une exposition intitulée "Lônes" : pour éprouver "les émotions des hommes d’avant l’Histoire, d’avant les religions, aller à l’origine des formes symboliques du sacré, à la quête de cette intuition poétique du Divin, à la manière de Hölderlin ou de Friedrich ».

Depuis plus de 30 ans les photographes Angela Fisher et Carol Beckwith se consacrent à la découverte des cultures traditionnelles du continent africain. Elles ont publié de nombreux livres mondialement diffusés sur les rites et cérémonies africains, et leur dernier travail est consacré aux Dinka du Soudan, présenté à la galerie Frédéric Moisan.

Enfin du 9 au 25 septembre, l'Alcazar prêtera son cadre à l'exposition de quelques fleurons de la collection de la Fondation Zinsou. Cette collection, commencée il y a une dizaine d'années, est animée par trois grands principes : faire revenir l'art africain en Afrique, présenter, montrer et expliquer les oeuvres et principalement s'adresser aux jeunes africains, pour qui l'art est un héritage, une mémoire et une immense fierté. Composée d'objets anciens et d'œuvres contemporaines, cette collection regroupe des talents formidables tels que Romuald Hazoumé (photo), Malick Sidibé, Seydou Keita, Bruce Clarke ou bien encore Aston.

Une grande exposition est aussi organisée par Parcours des mondes à la Monnaie de Paris. La Monnaie de Paris est la dernière industrie en activité dans le cœur de Paris. Outre ses missions régaliennes de frappe de la monnaie métallique courante en France, elle produit des monnaies métalliques courantes étrangères, des monnaies de collection, des médailles et décorations, des bijoux et des fontes d’art. Elle joue ainsi un rôle de conservatoire des métiers d’art liés au métal. Elle compte 500 collaborateurs, répartis sur deux sites, à Paris et à Pessac (Gironde).

Intitulée : "Regards de marchands. La passion des arts premiers", l'exposition mettra en valeur cette figure majeure à travers une sélection des plus belles pièces vendues par les exposants du Parcours au cours de leur carrière. Elle ouvrira ses portes le 9 septembre en même temps que le Parcours, et accueillera le public jusqu’au 18 octobre.

Les librairies Fischbacher, spécialisée dans l'Art tribal et fondée en 1872 et Mazarine, spécialisée dans les livres d’art anciens et épuisés, se sont associées à cet événement, ainsi que des partenaires comme la "Fondation Chirac", la "Société des Amis du musée du quai Branly" ou encore l'Institut d’Etudes Supérieures des Arts".