ZIMBABWE, RÉCIT DE LA CHUTE Cette émission a été diffusée la première fois en décembre 2008

Lectures

Le Zimbabwe Aux sources du Zambèze
Véronique Michèle Métangmo
L'Harmattan Collection Points de vue
01/2008

Portrait du Zimbabwe à travers le funeste tableau politico-social du pays.

L'Afrique en mouvement Collection Questions internationales n°33

La Documentation française
09/2008

Au sommaire notamment :

- Des sociétés en mutation (R. Pourtier) ;

- L'Afrique au coeur d'une rivalité mondiale (F. Lafargue) ;

- Une relation de voisinage partenariale avec l'Union européenne (N. Delapalme) ;

- De nouveaux modes de règlement des conflits (R. Marchal) ;

- Les nouvelles dynamiques économiques (G. Fine).

L'Afrique et son environnement européen et asiatique Atlas historique
Jean Jolly Préface : V.Y. Mudimbé Introduction : Brigitte Senut
L'Harmattan
07/2008

Précis et bien documenté, l'atlas de Jean Jolly, L'Afrique et son environnement européen et asiatique, montre l'évolution comparée de l'Afrique, de l'Europe et de l'Asie, de la préhistoire à nos jours. Les 50 cartes en couleurs (format 28x28), commentées par des légendes claires et fournies, sont une des originalités de l'ouvrage.

Ce livre est une introduction à l'histoire de l'Afrique. C'est un voyage initiatique à travers les siècles et la découverte passionnante d'un continent qui fut le berceau de l'Humanité et qui devient aujourd'hui, en raison de ses richesses, le théâtre d'une nouvelle compétition entre l'Europe, l'Asie et l'Amérique. Des peuples très divers y ont laissé des vestiges admirables (Égyptiens, Soudanais, Éthiopiens, Bantous, Berbères, Carthaginois, Grecs, Perses, Romains, Indonésiens, Arabes, Chinois, Turcs, Européens…) ; certains y ont laissé des marques culturelles indélébiles (animistes, chrétiens, musulmans, bouddhistes et, même, tenants de la laïcité).

A l'Est du continent, des civilisations avancées, tel Axoum fondé par un mythique descendant de Salomon et de la reine de Saba, nouèrent, dès l'Antiquité, des liens étroits avec les peuples de la forêt.

Au Nord, dans l'Afrique romaine, envahie par les Barbares venus de Germanie, Saint Augustin, père de l'Église latine, assura les fondements du christianisme. Ce sont les dirigeants du Caire qui, les premiers, firent reculer les Mongols de Gengis Khan, sauvant l'Afrique d'une occupation dévastatrice. C'est à partir de ses côtes méditerranéennes que l'islam étendit sa domination jusqu'en Espagne et au cœur des royaumes de la savane. En retour, Arabes et Perses, avant et après l'islam, les Indonésiens et, même, les Chinois, sous la conduite de l'amiral eunuque Chen Ho (Zheng Heu) , ont pris pied sur ses rivages.

Les Portugais, à la découverte d'une nouvelle route des Indes, s'y sont implantés. Les peuples africains, ceux du Ghana, du Mali, du Zimbabwe qui possédaient de l'or et des pierres précieuses, ont fait rêver des générations d'Asiatiques et d'Européens. Ces derniers, bien qu'attirés en priorité par les Amériques, ont contribué à la modernisation du continent africain. Ils en ont tiré de grands profits économiques mais également politiques, beaucoup d'Africains ayant contribué à la victoire des Alliés lors des deux conflits mondiaux.

Fruit de plusieurs années de recherches en France et à l'étranger, cet ouvrage de référence est un précieux aide-mémoire qui replace l'histoire de l'Afrique dans l'histoire universelle.

L'atlas des atlas Le monde vu d'ailleurs en 200 cartes

Courrier international/Arthaud Collection : Beaux livres
10/2008

« On doit s’y résoudre, une carte n’est jamais neutre : elle signifie autant qu’elle décrit; elle cache autant qu’elle montre. Pour cette raison, les cartes et la cartographie sont choses passionnantes et inépuisables.

Élaboré par la rédaction de Courrier international à partir de documents cartographiques venant du monde entier, l’idée de cet ouvrage est simple. Regarder comment les autres pays, les autres États ou les journaux et les mouvements militants représentent le monde – ou leur monde. Et organiser, le cas échéant, une confrontation entre toutes ces cartes qui représentent la même chose tout en disant autre chose.» Philippe Thureau-Dangin, directeur de la rédaction du Courrier international.

L’Homme a continuellement ressenti le besoin de représenter graphiquement la réalité dans laquelle il vit, et les cartes ont toujours inspiré l’imaginaire des artistes, des écrivains jusqu’aux créateurs de mondes virtuels. Comme cet ouvrage en témoigne, cette réalité n’est pas une, mais, dépend où se situe – géographiquement, historiquement, politiquement – celui qui trace les traits.

À partir de documents cartographiques venus du monde entier, cet atlas veut montrer comment les autres pays que la France, leurs périodiques et les mouvements militants voient le monde contemporain.

Agenda

Erich Salomon Le roi des indiscrets, 1928-1938
Musée du Jeu de Paume - Hôtel de Sully – Paris
Jusqu’au 25 janvier 2009

Cette exposition consacrée à Erich Salomon (1886-1944) qui compte sans doute parmi les photographes les plus importants de l’histoire du photojournalisme, est la première d'un cycle de trois expositions consacrées à la photographie européenne de l'entre-deux-guerres.

Trois aspects majeurs de cette période faste de l'histoire de la photographie seront ainsi explorés :

- Le photojournalisme en Allemagne avec "Erich Salomon. Le roi des indiscrets, 1928-1938".

- Les avant-gardes en France avec l'exposition "Paris capitale photographique 1920-1940. Collection Christian Bouqueret" (10 février / 24 mai 2009).

- Le reportage engagé et la guerre civile en Espagne avec l'exposition "Augustí Centelles, photographies 1936-1939 (ouverture le 9 juin 2009).

C’est en 1928, à l’âge de 42 ans, qu'Erich Salomon débute sa carrière de photographe professionnel. Fils d’un riche banquier berlinois, docteur en droit, il appartient à la haute société allemande qu’il dépeint en mettant à profit l’usage d’appareils photographiques modernes et discrets - Ermanox et Leica.

Introduit dans les cercles les plus fermés - salons mondains, cours de justice ou conférences internationales - Erich Salomon photographie les personnalités et les célébrités de l’époque avec leur complaisance ou sans qu’elles aient véritablement conscience de sa présence. En dévoilant la face cachée du portrait officiel et posé, il donne ainsi naissance au photojournalisme moderne. Surnommé le "roi des indiscrets", il est l’un des photographes les plus célèbres et l’un des plus publiés de l’Europe de l’entre-deux-guerres.

En 1933, à la prise du pouvoir par les Nazis, il quitte l’Allemagne et s'installe aux Pays-Bas où il poursuit sa carrière. Dénoncé pendant la guerre, il est déporté à Auschwitz. Il y meurt en 1944.

Cette exposition est réalisée avec l’aide et la collaboration de la Berlinische Galerie - musée d’art moderne, de photographie et d’architecture de Berlin - qui conserve les archives d’Erich Salomon. Elle présente, à travers une sélection de 130 épreuves et documents originaux, les pratiques de ce photographe en quête de portraits de "contemporains célèbres dans un moment d’inattention", pour reprendre le titre d’une conférence donnée par Erich Salomon, à Berlin, le 6 mai 1931.

En partenariat avec Arte, De l'air, evene.fr, Le Monde 2 et RFI .

Avec le soutien d'Olympus France.