MADE IN ALGERIA - Généalogie d'un territoire

Du 20 janvier au 2 mai 2016

L’exposition Made in Algeria. Généalogie d’un territoire est le fruit d’une étroite collaboration entre l’Institut National d’Histoire de l’Art (INHA), la Bibliothèque nationale de France (BnF) et le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM). Il s’agit de la première exposition d’envergure dédiée au territoire algérien.

Zahia Rahmani, responsable du programme Arts et mondialisation à l’Institut National d’Histoire de l’Art et Jean-Yves Sarazin, Directeur du département des cartes et plans de la Bibliothèque nationale de France en sont les commissaires.

L’exposition analyse les formes de représentation du territoire algérien, ce qui n’a jamais été entrepris en France depuis au moins 1930 lorsque le gouvernement de la IIIe République célébrait le centenaire de l’Algérie française. En s’intéressant au territoire, les commissaires expliquent la manière dont les Français ont pris connaissance, puis possession du territoire et montrent comment la cartographie a aidé à coloniser, à spolier et à surveiller les terres. La guerre d’Algérie de 1957 à 1962 est une séquence brève de l’histoire de l’Algérie que l’on peut ainsi replacer dans une longue continuité de conflits dont on ne parle que rarement.

L’exposition, de près de 200 pièces, noue un dialogue entre cartes géographiques, dessins, peintures, photographies, archives historiques qui ont dorénavant une valeur patrimoniale et des œuvres d’artistes contemporains qui ont arpenté les lieux durant les trois dernières décennies. Les cartes manuscrites, parmi la centaine exposée, sont d’une grande qualité esthétique et n’ont jamais été présentées au public.

Les pièces exposées sont issues en grande partie des collections de la BnF, réunies et associées à des archives manuscrites et audiovisuelles, des toiles et aquarelles provenant des plus grands musées français tels que le Musée national des châteaux de Versailles et le Musée de l’Armée, et étrangers, tel que le National Maritime Museum de Greenwich (Londres). Trois établissements, la BnF, le service historique de la Défense à Vincennes et les Archives nationales d’Outre-Mer ont été mis à contribution tant l’excellence des collections sur l’Algérie est impressionnante.

Des créations contemporaines, certaines constituées de matériaux iconographiques inédits, seront  inaugurées.

Le site du MuCEM : www.mucem.org/

Le catalogue de l'exposition est édité par Hazan.

 

Avis & commentaires (25)

Ajouter un commentaire

blog comments powered by Disqus